RMC Sport

Handball: Les 5 règles à connaître pour bien suivre les matches des Bleus

N'Guessan au duel avec Gottfridsson

N'Guessan au duel avec Gottfridsson - AFP

Le handball est extrêmement populaire quand l'équipe de France joue, mais tout le monde ne connaît pas bien les règles. Avant la demi-finale des Bleus face à la Slovénie jeudi à 21h, un petit récap des principales règles pour profiter de ce superbe moment de sport et d'émotion en toute connaissance de cause.

La première sanction sportive qui existe est le jet franc. Il est accordé dès qu’une irrégularité est commise par une équipe. Par exemple quand un joueur est ceinturé par un défenseur. L’arbitre signale la faute, le jet franc doit se jouer à l’endroit de cette dernière, mais sans obligatoirement attendre le coup de sifflet de l’arbitre. Ces fautes tactiques, sont fréquentes dans une rencontre et permettent à la défense de se replacer.

-
- © -

Quand y a-t-il penalty ?

Le jet de 7 mètres ou penalty est donné quand une « occasion manifeste de but est déjoué par un joueur ou un officiel de l’équipe adverse ». On pense par exemple à une défense en zone, une faute au moment du tir sur le bras utilisé par l’attaquant ou bien quand le défenseur déséquilibre un joueur qui prend son extension, pour un tir. Cela à n’importe quel endroit de l’aire de jeu.

Quand y a-t-il 2 minutes ?

Les arbitres sortent un joueur pour deux minutes, dès qu’il y a un contact avec la tête, le cou ou la nuque d’un adversaire. Une faute sur le bras du tireur, en plus d’être sanctionné d’un jet de 7 mètres, peut aussi être sanctionné de deux minutes si les arbitres constatent un excès d’engagement. Il est aussi interdit de projeter un adversaire au sol. Les comportements antisportifs ou les changements mal effectués – quand l’entrant rentre sur l’aire de jeu, avant que le joueur sortant soit dehors - sont toujours sanctionnés de deux minutes.
Enfin, trois exclusions temporaires impliquent la disqualification du joueur -son équipe devra jouer en infériorité numérique pendant deux minutes, avant de pouvoir faire entrer un autre joueur - Tandis qu’un deuxième carton jaune entraîne une sanction de deux minutes pour le joueur concerné.

-
- © -

C’est quoi un carton jaune ?

C'est un avertissement. Ils permettent aux arbitres de sanctionner « de manière progressive ». En revanche, un joueur qui a déjà été exclu pour deux minutes, ne peut plus être sanctionné d’un carton jaune. C’est pour cette raison qu’ils sont surtout distribués en début de rencontre.

Pourquoi les arbitres lèvent-ils le bras ?

L’équipe qui attaque doit toujours faire action de jeu, du moins donner l’impression aux arbitres de le faire. Sinon cela est considéré comme du « jeu passif ». C’est à ce moment-là que les arbitres lèvent le bras. Cela indique à l’équipe qui attaque qui lui reste 6 passes au maximum, avant de tirer. A noter que le comptage n’est pas interrompu en cas de jet franc ou de remise en jeu.

Le gardien peut être remplacé par un joueur de champ

Les nouvelles règles autorisent n’importe quel joueur de champ à remplacer le gardien en phase offensive. Cela peut permettre de ne pas jouer en infériorité numérique, quand un joueur est exclu pour deux minutes, ou bien attaquer à sept. Cela implique un certain risque en cas de perte de balle, car aucun joueur ne peut remplir la fonction de gardien de but. C’est-à-dire qu’il ne peut pas entrer dans la surface. Par contre le gardien peut remplacer n’importe quel joueur de champ, à n'importe quel moment de l'action.

Tanguy Berthault