RMC Sport

Dix choses à savoir sur les Experts de 2014

Les Experts

Les Experts - -

Championne olympique en titre, l’équipe de France part ce lundi contre la Russie (20h15) à la conquête d’un nouveau sacre européen, au Danemark. Avec du vieux, de l’expérimenté mais aussi du neuf au sein de son groupe.

1- Six garçons dans le vent

Ils sont six novices à avoir été retenus par Claude Onesta pour disputer au Danemark leur première compétition internationale. Il s’agit des gardiens Vincent Gérard (Dunkerque, 27 ans) et Cyril Dumoulin (Chambéry, 29 ans), de Mathieu Grébille (arrière gauche, Montpellier, 22 ans), Igor Anic (pivot, Cesson, 26 ans), Luka Karabatic (pivot, Aix, 25 ans) et Kentin Mahé (demi-centre, 22 ans, Hambourg).

2- La « Montpellier Connection »

Ils sont quatre joueurs de Montpellier appelés à disputer cet Euro : Omeyer, Guigou, Grébille et Accambray. Malgré l’affaire des paris, le départ des frères Karabatic et une situation sportive qui n’a plus rien à voir avec la domination exercée sur le hand français pendant près de 15 ans, le MAHB reste le club le plus pourvoyeur d’internationaux en équipe de France.

3- Jamais sans mon frère

Les fratries, l’équipe de France connaît. Pendant plus de dix ans, les frères Gille, Guillaume et Bertrand, ont évolué ensemble sous le maillot bleu. Ils ne sont plus là. Mais une nouvelle fratrie est réunie pour une compétition : les Karabatic. Nikola (29 ans) accueille son petit frère Luka (22 ans). D’ailleurs, Nikola, qui durant les dernières compétitions partageait sa chambre avec Cédric Sorhaindo, fait désormais chambre commune avec son frère.

-
- © -

4- Au nom du père

Kentin Mahé est pour la première fois dans le groupe de l’équipe de France pour une grande compétition. A 22 ans, celui qui est plus connu en Allemagne qu’en France, fait partie des jeunes talents du hand français. Capable de jouer demi-centre ou ailier gauche, il a de qui tenir : Pascal Mahé, son père, était un défenseur redouté, membre des Barjots (médaillé de bronze aux JO 92 et champion du monde en 1995). Kentin Mahé évolue cette saison à Hambourg, le club champion d’Europe en titre.

Kentin Mahé
Kentin Mahé © -

5- Un invité surprise chez les Experts

Il s’agit en fait d’un habitué des lieux. Didier Dinart a intégré le staff de l’équipe de France, où il est chargé de la défense. Logique, pour celui qui a été considéré comme le meilleur défenseur du monde de la dernière décennie. Dinart a participé à sa dernière compétition internationale l’an dernier lors du Mondial en Espagne, et a pris sa retraite sportive en fin de saison dernière.

6- Une 17ème bougie pour Omeyer ?

Si Thierry Omeyer se remet de son opération au biceps gauche, et s’il entre dans cet Euro, le gardien emblématique des Experts disputera sa 17ème compétition internationale (Mondial, Euro, JO) de rang. La série a débuté par le Mondial victorieux en France en 2001.

7- Une grosse pointure chez les Bleus

2m02. C’est la taille de Luka Karabatic, le plus grand joueur parmi les 18 emmenés par Claude Onesta au Danemark. Luka Karabatic chausse du 48. A titre de comparaison, Guillaume Joli (1m78) est le plus petit de l’effectif.

8- Quinze ans les séparent

15. C’est le nombre d’années d’écart entre le doyen de l’équipe de France, Thierry Omeyer (37ans), et le benjamin, Mathieu Grébille (22 ans). Symboles, chacun de leur côté, des deux générations qui composent le groupe France retenu pour l’Euro danois.

Mathieu Grébille
Mathieu Grébille © -

9- Vingt ans déjà...

L’Euro a 20 ans. Le premier championnat d’Europe de handball s’est tenu en 1994 au Portugal. Et c’est la Suède qui était devenue la première nation championne d’Europe. Les Français avaient perdu le match pour la cinquième place contre l’Espagne.

10- Un podium très convoité

Les trois premières nations de cet Euro seront qualifiées pour le prochain Mondial au Qatar.

A lire aussi

>> Fernandez-Omeyer : les experts du contre-la-montre

>> Les Bleus gagnent mais inquiètent

>> Les Experts montent en puissance

R.M