RMC Sport

Euro 2018: les Bleues ont de "bonnes raisons d'être revanchardes" contre la Russie en finale

En dominant les Pays-Bas vendredi à Paris (27-21), l'équipe de France s'est qualifiée pour sa première finale européenne. Comme elles l'ont expliqué au micro de RMC Sport, les Bleues ont maintenant hâte d'en découdre avec la Russie dimanche en finale.

Comme on se retrouve. En dominant les Pays-Bas vendredi à Paris-Bercy (27-21), les Bleues ont gagné le droit de disputer la première finale européenne de leur histoire et de défier pour le titre les Russes, qui les avaient battues en finale des JO de Rio il y a deux ans et lors du match d'ouverture de cet Euro en France le 29 novembre dernier. De quoi donner des envies de vengeance aux joueuses d'Olivier Krumbholz RMC diffuseur radio de l’EHF Euro 2018 féminin. "On avait la conviction de retrouver les Russes, c’est chose faite et on a plein de bonnes raisons d'être revanchardes", a confié sur l’antenne de RMC Sport (RMC diffuseur radio de l’EHF Euro 2018 féminin) Camille Ayglon-Saurina, l’une des pièces maîtresses de l’équipe de France, après la victoire contre les Pays-Bas.

"C'est juste génial, je ne réalise pas complètement. En plus, vivre ça dans ce Bercy en fusion, c’est énorme. On a été un peu dans la difficulté au début. On a rien lâché. On voulait notre finale, on l'a. On a faim pour la suite. Quand on arrive à jouer à notre rythme, on est une équipe redoutable. On a eu des grosses prestations de nos gardiennes. Il faut arriver à mettre tous les ingrédients, on veut le titre, on l'a dit depuis le début. Ce sera un gros combat, c’est une certitude", a promis l’arrière de Nantes. Les larmes aux yeux au micro de RMC Sport, la gardienne Laura Glauser avait elle aussi du mal à réaliser ce que venaient d’accomplir les Bleues.

"Il faudra revenir sur terre"

"C'est juste énorme, c’est un truc de malade. Je suis vraiment contente, fière. On a arraché cette finale. Je suis fière de porter ces couleurs. J’ai travaillé très dur pour revenir pour cet Euro, c'était mon objectif. C'est juste dingue, c'est tout ce que j'espérais, c’est dingue", a raconté la gardienne de l’équipe de France, devenue maman en avril et qui a su gagner une course contre-la-montre pour être opérationnel pour le championnat d’Europe. Un championnat qu’elle compte bien gagner face à une sélection russe qu’elle connaît bien. "Il faudra être concentrées, garder la tête froide, redescendre, se calmer, se reposer vite et revenir sur terre", a-t-elle confié.

"On a vraiment envie de gagner cette finale-là. Personnellement, j'ai juste envie d'apporter ce que je peux à l'équipe. Sans défense on ne peut rien faire", a-t-elle décrypté. Cette finale entre la France et la Russie aura lieu dimanche à 17h30.

RR avec ML