RMC Sport

Ewanjé-Epée : « Obliger les jupes dans le hand féminin ? Un scandale ! »

-

- - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Maryse Ewanjé-Epée se montre très virulente devant le projet, abandonné, de la Ligue féminine de handball (LFH).

« C’est un scandale et ça me fout dans une rage folle ! On a en permanence des polémiques, comme celle sur le voile l’été dernier, liée au fait qu’il ne fallait pas avoir de signes religieux dans les stades et relayée par des associations, féministes ou autres, qui disaient que c’était une atteinte à la dignité et à la liberté de la femme. Mais dans le même temps, ce n’est pas une atteinte à la dignité et à la liberté de la femme de lui proposer de se mettre en jupe simplement parce que cela va faire vendre plus, qu’il y aura plus de sponsors et que c’est nettement plus attractif. Car c’est bien connu, le sport féminin, non seulement ne fait pas recette, mais en plus n’intéresse personne. Donc il faut des filles en jupe. Je ne sais pas, peut-être que la prochaine étape sera l’interdiction des femmes moches dans le sport, ou quelque chose comme ça… »

« On a eu aussi l’obligation pour les filles du beach volley de porter des maillots de bain de moins de 7 centimètres de large. Cela a sauté en juillet 2012. Il a fallu du temps mais là, on revient en arrière. On va nous mettre en jupe et peut-être après, en string ou des choses comme ça… C’est un scandale et je demande un peu de parité. J’exige que les compétiteurs écossais soient exclusivement en kilt dans tous les sports, y compris le 110 m haies ou le saut à la perche ! »

« Une question de droit »

« Celles qui en ont envie peuvent porter une jupe. On pourrait proposer plusieurs équipements. En athlétisme, à une époque, on avait le choix entre la culotte ou le short. Puis petit à petit, on a raccourci tout ça et on ne laisse plus le choix. Le scandale, ce n’est pas la jupe, c’est le fait qu’on ne laisse pas le choix. Si certaines veulent jouer en jupe, pourquoi pas, elles en ont parfaitement le droit. »

« On a eu, à l’inverse, les handballeuses danoises qui se sont fait remonter les bretelles car elles étaient trop maquillées sur le terrain. C’est la même chose. Si une femme a envie de se maquiller sur un terrain de sport, je ne vois vraiment pas pourquoi elle ne le ferait pas… »

handball, féminin, jupes, LFH