RMC Sport

Experts en Pumas

Luc Abalo

Luc Abalo - -

A cinq jours d’entamer la défense de sa double couronne mondiale en Espagne, l’équipe de France a aisément dominé l’Argentine (26-10), lundi à Toulon. Revanche mercredi à Montpellier.

Il n’y a pas eu de souci pour l’équipe de France lors de son premier de préparation avant le Mondial espagnol (11-27 janvier) face à l’Argentine. Au Palais des Sports de Toulon, les Experts ont rossé les Pumas (26-10), qu’ils retrouveront mercredi à Montpellier, puis à Granollers pour leur premier match de poules. Amputé des frères Gilles, par rapport à l’effectif sacré champion olympique cet été à Londres, Claude Onesta a aligné son armada de cadres avec les Omeyer, Dinart (à trois semaines de sa retraite internationale), Narcisse, Guigou, Fernandez, Karabatic...

Malgré ses ennuis judiciaires, et un avenir plus qu’incertain dans l’Hérault, le toujours Montpelliérain s’est particulièrement mis en évidence. Le sélectionneur a dosé avec la relève des Soraindho, Honrubia, de plus en plus affirmé, Barrachet, Accambray. Onesta a insufflé du sang neuf avec les jeunes Igor Anic, Valentin Porte, et Timothey N’Guessan. Tous trois ont marqué. Dans le but, Thierry Omeyer, impérial avec quatre petits buts encaissés en première période, a laissé la place à Cyril Dumoulin, qui a fait le travail.

Karabatic en forme

La correction s’est appuyée sur une défense de fer, avec Dinart en patron. Impressionnants derrière, les Bleus ont privé leur adversaire de munitions. A l’image de Luc Abalo, les ballons remontaient rapidement, pour finir le plus souvent dans les filets de Matias Schulz. L’Argentine, qui avait été capable d’inquiéter le Danemark (24-31) en quart de finale du dernier Mondial, est totalement passée à côté de son match. Comble de malchance, Eduardo Gallardo peut être inquiet pour Pablo Simonet (Ivry), sorti avec le poignet gauche dans une serviette.
Les deux équipes se retrouveront mercredi (19h15) pour une revanche. Les Experts, quadruples champions du monde et doubles tenants du titre, peuvent aborder la rencontre en confiance. « Ce n’est qu’un match amical, mais on a été très sérieux, et on avait envie, a assuré Nikola Karabatic, meilleur marqueur, à nos confrères de Canal Plus Sport. Personnellement, je me suis concentré sur ce que je sais faire, le reste… »

Louis Chenaille