RMC Sport

France - Argentine : La tête déjà au Mondial

-

- - -

A trois jours de son entrée en lice dans le Mondial 2013, l’équipe de France a conclu sa préparation par un succès pénible (27-20) face à l’Argentine, ce mercredi à Montpellier. Si rien n’a vraiment fonctionné côté tricolore, les Experts ne s’inquiètent pas.

Le caviar, les Bleus l’avaient réservé au public toulonnais lundi lors d’une victoire solide en amical face aux modestes argentins (26-10). Ce mercredi, Montpellier a plutôt eu droit à quelques miettes de pâté en croûte. Opposée au même adversaire, une pâle équipe de France s’est timidement imposée (27-20). Curieusement, les Experts semblaient presque préférer ça, à trois jours de leur entrée en lice dans le Mondial espagnol face à la Tunisie (groupe A).

« Il ne faut pas se faire de souci. Justement ça peut être le genre de match qui nous sert un peu d’alerte avant de commencer la compétition, argumentait William Accambray. Au moins on sait ce qu’on ne doit pas faire maintenant. » Un avis partagé par son sélectionneur. « Ce n’est pas une grande soirée, juge Claude Onesta. De temps en temps, il faut savoir être raisonnable. On savait bien que le match risquait de se dérouler comme ça. On espère toujours que, même en étant en dedans, on puisse continuer à jouer proprement. Et bien non. Mais c’est toujours plus intéressant d’avoir un match comme celui-là avant le début d’une compétition. »

Karabatic : « Très heureux de jouer à Montpellier avec l’équipe de France »

Ce match était également l’occasion de revoir Nikola Karabatic portant pour la première fois le maillot bleu devant le public héraultais depuis l’affaire des paris suspects. Accueilli chaleureusement, le meilleur joueur du monde 2007, particulièrement concerné, a largement dominé les débats, inscrivant la bagatelle de 10 buts. « J’étais très heureux de faire un match de préparation à Montpellier avec l’équipe de France, devant notre public, c’était super, s’est réjoui le demi-centre. On avait fait un super match à Toulon avec un gros écart, mais ce soir (mercredi) c’était un peu plus serré. Ça ne veut rien dire. C’est à partir du 12 que ça va commencer. » Une sortie pleine d’entrain, de bon augure pour un Karabatic en quête de rédemption après la tragi-comédie de septembre. Nantis d’un « Kara » revanchard, les Experts peuvent plus que jamais rêver à une incroyable passe de trois titres de champions du monde consécutifs.