RMC Sport

Girault : « Onesta a gagné son pari »

Olivier Girault

Olivier Girault - -

L’équipe de France a déjoué les pronostics en se qualifiant pour la finale de l’Euro de handball face au Danemark, dimanche (17h30). Notre consultant Olivier Girault attribue une grande partie de cette réussite au sélectionneur tricolore Claude Onesta.

Partis au Danemark avec des doutes et des absences, ils disputeront la finale de l’Euro avec des certitudes et des révélations. Les handballeurs français, en quête d’efficacité ces derniers mois, peuvent compter sur un savoureux mélange entre un Nikola Karatabic au sommet de son art et des jeunes pousses qui répondent présent. Une formule une fois de plus dégotée par le sélectionneur national, Claude Onesta. « C’est encore un pari gagné de Claude Onesta, résume Olivier Girault, consultant RMC Sport. Il a encore réussi, avec des joueurs différents et une approche différente. Il partait dans l’inconnu. Il avait des doutes et il fallait en avoir parce que, quand on fait venir des jeunes, on ne sait jamais si la mayonnaise va prendre. Même si on y croit et qu’on sent que l’osmose peut prendre, on sait qu’elle peut aussi partir en fumée. 

Si la France perd le premier match contre la Russie, ce n’est plus du tout la même compétition. Donc il fallait mettre ces jeunes en confiance et ça a été fait. Et il fallait surtout la manière. A une époque, on savait ce qu’il allait se passer. Mais lors de cet Euro, chaque match a été différent. Il y a eu de vraies confirmations et de vraies révélations. 

« Valentin Porte, la véritable révélation »

Les premiers doutes concernaient Thierry Omeyer et Jérôme Fernandez. On ne savait pas s’ils allaient partir au Danemark. Finalement, ils sont du voyage. Et on se rend compte que ce ne sont pas eux qui sont spécialement décisifs. Ce qui est finalement logique puisqu’Onesta ne les a pas fait venir pour leur statut de joueur. Il attendait d’eux qu’ils transmettent leur expérience aux autres joueurs. Ce qu’ils ont parfaitement fait. 

Il y a surtout les révélations, à commencer par le gardien Cyril Dumoulin. On avait énormément de doutes sur sa capacité à passer au cran supérieur. Et il a été présent dans des moments très importants. Et il y a évidemment Valentin Porte, sans doute la véritable révélation. Personne ne lui prêtait attention, ni avant, ni au début de la compétition. Tout le monde commentait son arrivée comme le parachutage de plus d’un Toulousain en équipe de France. On s’aperçoit finalement que c’est un choix des plus judicieux de la part de Claude Onesta. »

A lire aussi : - Costantini : "Les revenants, c'est pas mal" - Euro : La France rouvre la porte de la finale - Euro : Revivez la demi-finale France-Espagne

Olivier Girault