RMC Sport

Hand: le PSG assure face à Kielce et rejoint le Final Four

Mamic et Hansen

Mamic et Hansen - AFP

Devant un Coubertin à guichets fermés, le PSG n'a pas manqué l'occasion de se qualifier pour la troisième fois consécutive pour le Final Four de la Ligue des champions. Déjà vainqueurs à l'aller, les Parisiens l'ont à nouveau emporté face à Kielce (35-32) lors du match retour ce samedi.

Et de trois. En quête cette saison d’un premier titre européen, le PSG s’est qualifié ce samedi pour la troisième fois consécutive pour le Final Four de Cologne. En allant s’imposer (28-34) il y a une semaine sur le terrain des Polonais de Kielce en quart de finale aller de la Ligue des champions, le club de la capitale avait pris une sérieuse option avant le retour. Un match retour qu’ils ont bien moins maîtrisé, mais qu’ils sont tout de même parvenus à remporter (35-32), eux qui avaient seulement besoin de conserver leur avance de six buts pour rejoindre le dernier carré.

Coubertin à guichets fermés

Après une bonne entame de match, Mikkel Hansen et ses coéquipiers ont commencé à multiplier les pertes de balles face à une équipe loin d'être impressionnée par les 3.000 supporters parisiens présents dans les tribunes de Courbertin, à guichets fermés pour l'occasion. Sans Luka Karabatic, blessé à l'aller, les Parisiens ont compté jusqu'à trois buts de retard. Mais ils sont su se reprendre pour recoller à hauteur du champion d'Europe 2016 et finalement l'emporter, grâce notamment à l'efficacité au tir de Nedim Remili.

Du côté des autres clubs français encore en lice dans cette Ligue des champions, Nantes ira dimanche chez les Danois de Skjern avec également un matelas de six buts à préserver (33-27). Puis les Montpelliérains essaieront de prendre la mesure de Flensburg après leur bon résultat nul en Allemagne (28-28). Depuis que la compétition-reine se termine par un Final Four, en 2010, aucun pays n'est encore parvenu à y placer plus de deux représentants.

VIDEO - Handball : les joueurs du PSG rendent hommage à Daniel Narcisse

RR