RMC Sport

La folle journée des Experts

-

- - -

Entre réception présidentielle, tournée des médias et communion avec leurs supporters, les champions du monde français ont vécu une journée inoubliable. Nous étions à leurs côtés.

12h09
L’avion des Bleus, légèrement en retard, n’est attendu qu’à 13h10, mais de nombreux supporters sont déjà à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle. Une cinquantaine de fans et autant de journalistes ont fait le déplacement. La Fédération française de handball a d’ailleurs distribué un poster des champions du monde à l’ensemble des supporters. « On veut les voir et leur dire qu’on les apprécie beaucoup », lâche une maman devant son enfant. Drapeau bleu-blanc-rouge peint sur les joues et maillot des Experts sur le dos, une autre enchaîne : « Ce sont nos super-héros. Ce sont même nos invincibles ! »

13h19
Ils sont maintenant près de 300 à attendre l’avion des Bleus. Les CRS encadrent les supporters présents dans une ambiance très bon enfant. Thierry Omeyer est le premier à ressortir avec ses bagages. Sans sourciller, le meilleur gardien du monde signe des autographes. Les flashs crépitent à la sortie de ses coéquipiers. Daouda Karaboué, Xavier Barachet, Cédric Sorhaindo, Bertrand Gille… Ils sont tous là à se frayer un passage vers le bus orné de quatre étoiles, comme le nombre de titres de champion de cette équipe. Didier Dinart, Nikola Karabatic et Claude Onesta sont parmi les derniers à sortir. Toujours aussi souriants.

13h34
Les Bleus montent dans leur bus. Bertrand Gille s’arrête quelques minutes et commente la situation. « C’est un véritable témoignage de sympathie. Ça fait chaud au cœur. On ne s’y attendait pas. » Et le champion olympique de rajouter au sujet de la réception à venir à l’Elysée : « Ce n’est pas la première fois. Ce n’est plus une surprise. On a déjà eu ce privilège. » Didier Dinard reprend : « On se rend compte que plus les titres tombent, plus l’engouement est incroyable. » Pendant ce temps, les supporters encadrent le bus des Français avant de s’écarter pour laisser le véhicule s’en aller. Il est 13h49.

14h24
Attendus au ministère des Sports, les héros seront finalement accueillis par le président de la République. « Quand ils ont gagné, j’ai proposé au président de la République qu’il puisse les recevoir, précise Chantal Jouanno, ministre des Sports. On est tous un peu superstitieux. Je pensais qu’organiser cela avant leur titre n’était pas bien. » Accompagnés de Joël Delplanque, les champions du monde endimanchés sont désormais dans la cour de l’Elysée. Luc Abalo et Didier Dinart ouvrent le cortège. L’ensemble du groupe pose pour les photographes sur le perron. Xavier Barachet est le dernier à rejoindre ses copains. Nicolas Sarkozy attend les joueurs dans le Palais alors qu’un repas est prévu à partir de 14h30.

15h27
C’est l’heure de la sortie pour la bande à Onesta. Didier Dinart est un habitué des lieux. C’est la quatrième fois qu’il est reçu à l’Elysée. « On est toujours émerveillé, témoigne le pivot. Monsieur le président de la République a tenu à être là pour nous féliciter. On a réussi à en faire un supporter des Bleus puisqu’il a suivi à distance nos résultats. Il nous a peut-être conviés à un dîner pour mieux nous connaître. » Avant de se rendre chez son sponsor, l’ensemble du groupe est d’ailleurs repassé par son hôtel pour se changer.

16h44
Le bus de l’équipe de France arrive devant le magasin du sponsor de l’équipe de France sur les Champs-Elysées. L’organisation est dépassée devant l’afflux de supporters. « Et une, et deux et trois, et quatre étoiles… », scandent ces fans présents depuis plus d’une heure pour certains. « Ça déchire, ça déchire… Je ne m’attendais pas à voir autant de monde », lâche Nikola Karabatic. Pendant ce temps, le speaker dépêché pour l’occasion scande le nom des 17 joueurs qui montent un à un sur une estrade construite pour l’occasion. A la fois surpris et émus, les Experts applaudissent leurs supporters. Claude Onesta embraye : « Merci ! On a besoin de moments comme ceux là pour se rendre compte que ce que nous avons fait touche le cœur des gens. Cet accueil nous est très cher. »

18h13
Les Bleus se séparent. Place maintenant à la tournée médiatique. William Accambray, Thierry Omeyer, Luc Abalo et Claude Onesta se rendent dans les locaux de RMC Sport. Après seulement, il sera temps de se retrouver en privé pour célébrer - une fois de plus - ce moment historique.

Pierrick Taisne avec l'ensemble de la rédaction