RMC Sport

Le PSG Hand en éclaireur ?

Philippe Gardent

Philippe Gardent - -

Leader depuis le début de la saison, le PSG Hand peut s’adjuger son premier titre de champion de France, ce samedi à Cesson-Rennes (21h). L’occasion pour les handballeurs d’entamer les festivités en premiers, avant leurs homologues du foot, qui pourraient s’assurer du titre national dès le lendemain, dimanche.

L’avenir de Carlo Ancelotti, qui semble de moins en moins se dessiner dans la capitale et de plus en plus au Real Madrid. Les premières rumeurs de transfert, qui expédient Jérémy Ménez du côté de Monaco et Edison Cavani sous le maillot du club de la capitale. Et bien évidemment, ce troisième titre de champion de France, le premier depuis 1994, qui tend ouvertement les bras au PSG.

A Paris, en ce moment, il n’y en a que pour le foot, que pour l’équipe bâtie à coups de millions par Qatar Sport Investments, les dernières extravagances de David Beckham ou les buts de Zlatan Ibrahimovic en championnat. Tant et si bien qu’on en oublierait presque que dans l’autre équipe Rouge et Bleu désormais financée par les Qataris, le titre national n’est plus qu’une question d’heures.

Un titre programmé

Samedi, à Cesson-Rennes (21h), le PSG Handball peut être sacré champion de France de D1 pour la première fois de son histoire. Un titre programmé, tout comme celui de son grand frère footballistique, depuis l’arrivée de QSI, le recrutement XXL qui a suivi (Dinart, Abalo, Honrubia, Hansen) et un parcours plus qu’autoritaire en championnat (20 victoires et une seule défaite en… 21 matches).

« Je l’espérais, je l’ai rêvé, confesse Philippe Gardent, le guide de toutes ses stars. Je savais que la mission allait être extrêmement difficile parce que ce n’est pas en ayant une association de bons joueurs qu'on fait une bonne équipe. Avec le staff, on a trouvé la bonne formule. Ça dépasse un petit peu notre espérance. Tant mieux. Cela va dire que tout le monde, les joueurs et le staff, a fait du bon boulot. Mais il faut concrétiser tout ça par ce titre. »

Un doublé qui fait saliver Gardent

Et, s’il vous plaît, le plus tôt possible. « On est peut-être pratiquement champions mais on ne l’est pas encore, souligne Gardent. Le plus tôt sera le mieux effectivement. Maintenant, il ne suffit pas de le dire, il va falloir le faire. C'est un match difficile, on va jouer à Rennes face à 5000 personnes, face à une équipe surmotivée, qui ne risque pas grand-chose, hormis d'essayer de faire le spectacle. » Pas perturbés par le retour des beaux jours - « on reste concentré » (dixit Gardent) – les Parisiens ont l’occasion d’asseoir concrètement leur domination hexagonale. Et servir, aussi, d’éclaireur.

Car si le PSG Hand peut être titré ce samedi, le PSG Foot peut, lui aussi, s’assurer du titre en Ligue 1 le lendemain. Un doublé qui fait déjà saliver Philippe Gardent. « On fait partie de la même identité maintenant, donc on est vachement solidaire par rapport au foot, et je sais que l'inverse l’est aussi. On a les mêmes dirigeants. On essaye d'écrire la même histoire, alors si les deux clubs peuvent être champions de France dans leurs deux sports je crois que voilà… ça serait super. Ce serait une belle première page d'un bouquin et c'est tout le mal que l'on nous souhaite. »

A lire aussi

Le classement de D1

Toute l’actu du handball

La 22e journée

A.D avec C.G