RMC Sport

Mondial de handball: la Croatie, meilleur ennemi des Experts

Claude Onesta, le sélectionneur de l'équipe de France de handball

Claude Onesta, le sélectionneur de l'équipe de France de handball - -

L'équipe de France de handball de Claude Onesta retrouve la Croatie en quart de finale du mondial espagnol. Les deux formations sont habituées à ces oppositions sous haute tension entre les deux meilleures équipes des dix dernières années.

"Ce soir, ça sent le gros match". Le capitaine des Experts, Jérôme Fernandez, ne s'y trompe pas. Le quart de finale du mondial de handball (21h30 à Saragosse) entre la France et la Croatie sent la poudre. 

Mieux, depuis 2008, les coéquipiers de Nikola Karabatic et d'Ivano Balic - la star croate - se sont rencontrés à quatre reprises : deux demi-finales olympiques et deux finales, l'une mondiale, l'autre européenne. On compte les points.

>> A LIRE AUSSI - Paris suspects : Karabatic a-t-il menti ?

Jeux Olympiques 2008 : France 1 - Croatie 0

Un grand Thierry Omeyer (17 arrêts) ainsi qu'un parfait Cédric Burdet, remplaçant de Jérôme Fernandez, permettent aux Bleus de dominer la Croatie au terme d'un match tendu (25-23), marqué par le retour sur les parquets d'Ivano Balic.

Deux jours plus tard à Pékin, la France ne laisse aucune chance à l'Islande en finale (28-23), pour décrocher son premier titre olympique.

Thierry Omeyer, Bertrand Gille et Daniel Narcisse seront retenus dans l'équipe-type de la compétition.

Mondiaux 2009 : France 2 - Croatie 0

Une ambiance indescriptible, une partie rugueuse. A Zagreb, la France a réussi ce qui est sans doute encore le meilleur match de son histoire. Cinq mois après son titre olympique, les Experts confirment leur main-mise sur le football mondial et s'imposent en finale du Mondial assez largement (24-19).

Euro 2010 : France 3 - Croatie 0

Une première. L'équipe de France emmenée par Claude Onesta remporte un triplé inédit : JO, Mondial, Euro. Tout en maîtrise, sans être toujours flamboyant, les Experts sont au sommet de leur art.

A Vienne, la finale France-Croatie (25-21), la deuxième en deux ans après le Mondial, est marquée par front contre front entre Nikola Karabatic, d'origine croate et conspué tout au long du match, et Ivano Balic.

Une montée de testostérone qui montre la frustration du second mais n'efface pas l'estime qu'ils se portent mutuellement.

JO 2012 : France 4 - Croatie 0

Balayée, critiquée et mise en doute (notamment pour l'âge avancé de plusieurs de ses cadres), la France a souffert lors de l'Euro 2012. Mais, compétiteurs nés, à Londres, ils font taire les sceptiques et effacent l'échec du mois de janvier.

Face à la Croatie en demi-finale (25-22), Thierry Omeyer est une fois de plus monstrueux et William Accambray, appelé de dernière minute à la fin du premier tour, réalise une grosse prestation. La France conservera son titre olympique face à la Suède (22-21) deux jours plus tard.

Ivano Balic, encore et toujours lui, s'incline et salue la "meilleure équipe de tous les temps".

Méfiance cependant pour les tricolores. Sans sa légende, mais avec deux joueurs du PSG handball (Marko Kolpjar et Igor Vori), la Croatie est annoncée comme brillante cette année sur les parquets espagnols.