RMC Sport

Mondial : Première sans fausse note pour les Bleues

Mondial : Première réussie pour les Bleues

Mondial : Première réussie pour les Bleues - -

Les handballeuses françaises ont réussi leur entame de championnat du monde, samedi à Belgrade. Largement supérieures à une équipe République démocratique du Congo désorganisée, les Bleues se sont adjugé un succès logique (31-13).

Les blessures, ô combien profondes, restent encore visibles. Mais cette équipe de France au visage rajeuni et lumineux s’évertue tant bien que mal à les cicatriser. Finalistes malheureuses des deux derniers championnats du monde, les Françaises ont entamé leur mue avec, en ligne de mire, un bon parcours au Mondial serbe. Pour la première fois, les Bleues se lancent dans une compétition sans aucune des championnes du monde en 2003. Et pour la première fois, aussi, c’est avec son nouveau sélectionneur Alain Portes, arrivé en lieu et place de l’inamovible Olivier Krumbholz. Une nouvelle ère qui a parfaitement débutée ce samedi contre la République démocratique du Congo.

Tout simplement supérieures à leurs adversaires, les Françaises ont honoré sans trop de difficulté leur statut de favori (31-13). Même si le groupe tricolore compte quatre joueuses n’ayant jamais disputé une grande compétition internationale (Cissé, Lévêque, Zaadi et Niombla), les Congolaises n’ont jamais paru en état d’inquiéter l’équipe de Portes. Face à une défense française bien regroupée et compacte, la formation africaine, bien qu’entreprenante en attaque placée, a souvent été contrainte de tenter sa chance de loin. Mais Leynaud, impériale tout au long de la partie, a symbolisé la solidité défensive des siennes. 

Le Monténégro, vrai premier test

C’est là l’un des enseignements de cette rencontre sans accroc. En ne concédant que 13 buts, la France engrange de la confiance. Mais l’attaque constitue également un facteur de satisfaction. Sans une Makubanza très en verve dans le but congolais, le score aurait pu davantage s’alourdir. Car à défaut de se montrer réaliste en attaque placée, la France s’est appuyée sur les ailes avec Tounkara et Musonda. Largement dominée, la RDC s’en est remise à son arrière gauche Christianne Mwasesa, la seule à s’être hissée à la hauteur de l’événement et auteure de nombreux coups de boutoir. Après cette entame de Mondial réussie, les Bleues devront confirmer dès dimanche contre la République dominicaine, avant d’affronter les Pays-Bas (mardi) de s’étalonner vraiment face au Monténégro, adversaire d’un tout autre poids et principal concurrent dans le groupe A, mercredi.

Lire aussi : 

>> Mondial : Les Bleues en opération reconstruction

>> Portes : « J’ai des filles ambitieuses »

>> Toute l'actualité du handball

R.D.