RMC Sport

Montpellier : dépression et arrêt maladie pour les Karabatic

Nikola Karabatic

Nikola Karabatic - -

Les voyants sont au rouge pour la star du hand français et son frère. Mis en arrêt maladie pour dépression, toujours sous contrôle judiciaire, Nikola et Luka Karabatic accusent le coup. Et la menace d’un licenciement plane.

Dix jours après leur mise en examen, la perspective de revoir les cinq handballeurs* de Montpellier réintégrer leur équipe s’éloigne inexorablement. Un contraste saisissant avec l’accueil réservé par le PSG Handball à Samuel Honrubia et Mladen Bojinovic, leurs ex-partenaires dans l’Hérault. Nikola et Luka Karabatic, ainsi qu’Issam Tej, sont même depuis le 3 octobre en arrêt maladie. Un certificat médical établi par un médecin autre que celui du club puisque les termes de leur contrôle judiciaire les interdisent d’entrer en contact avec des partenaires ou toute personne liée au MAHB.

« Il (Nikola Karabatic) n’est pas dans une forme olympique, explique Bhakti Ong, l’agent des trois joueurs, à RMC Sport. Il a subi des pressions terribles de par l’arrestation en grande pompe, 48h en garde à vue, son inculpation pour escroquerie, des conditions d’un contrôle judiciaire draconien. Il se retrouve cloitré chez lui. » Une information confirmée par l’avocate du club, Michèle Tisseyre. « Certains sont en arrêt maladie, ils ont remis à leur employeur des certificats médicaux établis par des médecins qui ont dû constater qu’ils étaient dans une situation justifiant une prise en charge. » Arrêtés pour dépression. Ni plus ni moins. La suite ne devrait pas leur remonter le moral.

Privés de salaire en septembre

Si Me Tisseyre affirme qu’« aucune lettre de licenciement n’est partie », l’avenir des joueurs sous le maillot du champion d’Europe 2003 parait tenir à un fil. « Le club se séparera-t-il de joueurs ?, interroge l’avocate. C’est vraisemblable, mais ce ne sera pas au petit bonheur la chance, ce ne sera pas un pack qui sera exfiltré du club (sic), ce sera au cas par cas en fonction des faits. » Le club attendra-t-il la fin de l’instruction pour prendre une décision ? Un courrier partira-t-il dans les prochains jours, rendant inutile le recours engagé par les joueurs devant la Cour d’appel de Montpellier pour alléger les conditions de leur contrôle judiciaire ?

Selon nos informations, le MAHB n’a pas versé les salaires des joueurs en septembre, ni pour les matches de championnat, ni pour la tournée lucrative au Qatar. Interrogée à ce sujet, l’avocate du club a déclaré ne pas être au courant. « Ça m’étonnerait que le club ne respecte pas ses devoirs d’employeur. » Il n’en reste pas moins que la reconstruction du MAHB, vainqueur sur le terrain jeudi de Saint-Raphaël (29-26), parait plus que jamais vouée à se faire sans la bande des cinq, ou tout au moins une partie d’entre eux. 

* Nikola et Luka Karabatic, Issam Tej, Dragan Gajic, Primoz Prost

Louis Chenaille (avec J.L., R.M.)