RMC Sport

Onesta en reprend pour cinq ans

Claude Onesta

Claude Onesta - -

Sélectionneur des Bleus depuis 2001, Claude Onesta a été reconduit dans ses fonctions pour encore 5 ans, avec comme principaux objectifs les Jeux Olympiques de Rio en 2016 et les championnats du monde 2017, disputés en France.

Les amateurs de surprises devront repasser. Comme prévu, Claude Onesta a été officiellement reconduit au poste de sélectionneur de l’équipe de France jusqu’en 2017, lors de la 84e assemblée générale élective de la FFHB, qui a aussi vu Joël Delplanque, seul candidat, être réélu à la présidence. Aux commandes des Bleus depuis 2001, le technicien de 55 ans va donc mener son équipe jusqu’aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro et au Mondial 2017, organisé en France. « C'est une affaire de confiance, explique Philippe Bana, le DTN du handball français. Les JO sont un juge de paix. Ce moment a été brillantissime pour Claude Onesta. La nature de la FFHB, c'est que nos coaches sont comme du bon vin. Daniel Costantini est resté 14 ans. Claude Onesta, ce sera peut-être encore plus : 15 ou 20 ans ? »

Double champion olympique, du monde et d’Europe, le technicien de 55 ans aura donc l’occasion de garnir encore un peu plus son armoire à trophées. Avant de passer la main, sans doute, à un joueur qu’il a eu sous sa coupe pendant de nombreuses années. Jérôme Fernandez, qui a clairement fait connaître son intérêt pour le poste, ou encore Guillaume Gille, pourraient être l’ « heureux élu ».

Onesta s’excuse pour la casse à Londres

S’il a refusé de commenter sa prolongation de contrat, l’ancien entraîneur toulousain a toutefois tenu à prendre la parole face aux dirigeants du handball français. Le patron des « Experts » en a profité pour faire son mea culpa. « Nous nous sommes fait remarquer d'une bien mauvaise manière lors de la dernière soirée aux Jeux Olympiques (les « Experts » avaient détruit le studio d'une chaîne d'information sportive et cassé une téléviseur dans le studio d'une radio, ndlr). C'était une erreur. J'ai fait une erreur, a-t-il concédé. Et je veux profiter que tout le monde soit présent ici aujourd'hui pour vous présenter mes excuses. » Une incartade qui devrait lui coller à la peau jusqu’à la fin de son bail. 

Alexandre Alain avec Georges Quirino