RMC Sport

Onesta : «Ma liste tiendra compte des événements»

Claude Onesta

Claude Onesta - -

Muet depuis le début de l’affaire des paris suspects qui éclabousse le club de Montpellier,le sélectionneur des Experts, s’est exprimé ce mardi matin, quelques heures après le départ de Nanterre de Nikola Karabatic et des autres prévenus, en direction de l’Hérault.

Comptez-vous sanctionner les joueurs impliqués dans l’affaire des paris suspects, à l’occasion de France-Lituanie (le 1er novembre), match qualificatif pour l’Euro 2014 ?

On va attendre de voir si les faits sont avérés. Dans les quinze jours qui viennent, je dois convoquer des joueurs. Il est bien évident que cette liste tiendra compte des événements. Ça va sûrement aller très vite dans les jours qui viennent. Ce n’est pas le problème de l’équipe de France. On pourra continuer sans ses joueurs là en ayant des résultats.

Comment un joueur peut parier contre son équipe ?

Je ne comprends pas non plus. Je ne suis pas d’une génération où on était habitué à miser, surtout contre ses couleurs. Pour le moment, il y a des joueurs qui n’ont pas avoué, donc pour le moment, ils sont innocents. Pour autant, ils risquent d‘avoir commis une erreur et ils vont devoir la réparer.

Comment réparer cette erreur ?

Tout est réparable si on fait une faute et qu’elle est avérée. Ce sont des joueurs qui, par ailleurs, ont montré beaucoup de qualité. S’ils ont fait une erreur, ils doivent la réparer. Pour autant, ça reste des gens qu’on a adorés et ce ne sont pas devenu du jour au lendemain des sales types.

Que vous inspire la médiatisation de cette affaire ?

Il y a déjà eu beaucoup trop de lumière et de caméras sur cette affaire. On a l’impression d’être dans une situation spectacle qui n’apporte rien au dossier. Le temps viendra des prises de décisions et à partir de là, chacun saura comment il faut y donner suite. S’il y a eu pari, la manière semble tellement ridicule et grotesque qu’on n’a pas à faire à un groupe mafieux. Ces joueurs se sont égarés.

Leur égarement mérite-t-il une sanction selon vous ?

Bien sûr. S’ils se sont égarés, ils doivent être sanctionnés. Je crois qu’ils seront les premiers à admettre la sanction si elle est méritée. Pour autant, on voit des choses plus graves dans l’actualité, il y a de la démesure dans toute cette mise en scène. Alors évidemment il y a des joueurs emblématiques cités dans cette affaire, donc ça prend une dimension exceptionnelle.

Pensez-vous que certains joueurs de Montpellier aient pu laisser filer le match face à Cesson ?

Ce serait encore plus grave car ça remettrait en cause notre fonctionnement sportif. Si on est capable de jouer pour perdre, le sport n’a plus grand intérêt. Bien malin celui qui peut dire si on rate un tir exprès ou pas. Je n’imagine pas un seul instant que ce match ait été arrangé. Ceux qui connaissaient le contexte de ce match, avec une équipe de Montpellier diminuée, qui n’avait plus d’enjeu et une équipe de Cesson qui jouait sa survie, ça paraissait totalement crédible que Montpellier soit mené à la mi-temps. Je tomberais de très haut s’il était prouvé que le match n’a pas été joué dans des conditions normales.