RMC Sport

Poncet : « On espère des retombées »

-

- - -

Le président de l’équipe de Chambéry, club-phare du hand français avec Montpellier, souhaite que le nouveau titre mondial des Bleus permette de franchir un nouveau cap dans la professionnalisation de la discipline.

Alain, au lendemain de la victoire des Bleus au Mondial 2011, quel est votre état d’esprit ?
C’est exceptionnel. Ces joueurs sont d’une sérénité, d’une lucidité fabuleuses. Alors que je les connais et que je baigne dans le monde du handball depuis longtemps, ces joueurs arrivent encore à me surprendre. C’est fou…

En tant que dirigeant, ce quatrième titre de champion du monde doit forcément vous ravir…
Plus on parle de ce sport, plus on fédère. C’est une démonstration supplémentaire de que représente le hand aujourd’hui, mais c’est aussi le résultat d’une politique. La Fédération n’a pas fait n’importe quoi. Les clubs de D1 disposent de centres de formation et la moitié des joueurs de l’équipe de France évoluent dans le championnat français. Cette sélection, c’est une vitrine. Maintenant, il faut espérer qu’il y ait des retombées.

Selon vous, pourquoi le handball est-il le parent pauvre des médias ?
On ne peut pas dire ça car après les derniers résultats de l’équipe de France. Mais ce qui est dommage, c’est que les médias ne font que suivre. Ils ne prennent pas l’initiative de diffuser. Aujourd’hui, les salles de hand se remplissent et il y a un vrai public. Le produit est mûr. Le travail a été fait. Le hand fonctionne, marche et attire du monde. A mon avis, on n’a pas la récompense qu’on devrait avoir. On est raisonnable en termes de rémunération des joueurs, on professionnalise le système mais aujourd’hui le retour n’est pas là. Les résultats de l’équipe de France vont nous aider à progresser. Mais il y a encore des efforts à faire et du travail à fournir.

Dernièrement, le parallèle a été fait entre les footballeurs et les handballeurs. Cette comparaison vous paraît-elle cohérente ?
Je ne sais pas. Mais ce qui est sûr, c’est que le hand attire parce que l’image est propre et les valeurs sont là. Les joueurs de hand ne se prennent pas pour d’autres. Et les rémunérations de ces handballeurs n’ont rien à voir avec celles des politiques ou de certains sportifs. Le handballeur est un Français comme un autre. Il n’y pas d’aberration.