RMC Sport

Quand Onesta casse et fait polémique…

Claude Onesta

Claude Onesta - -

La manière de Claude Onesta de fêter le sacre olympique des Experts n’est pas passée inaperçue. En tournée médiatique, il a détruit un plateau télé en compagnie de certains joueurs. Les images font le tour du web.

Les champions peuvent-ils tout se permettre ? Tout heureux d’avoir remporté un deuxième titre olympique dimanche, les handballeurs français ont répondu par l’affirmative dans les heures qui ont suivi leur sacre. Eméchés et impatients de se mêler enfin aux autres athlètes après deux semaines de compétition, les Experts ont entrepris une vague destructrice à chacun de leur passage. Au premier rang des fauteurs de troubles : Claude Onesta. Si les blagues potaches (déshabillage d’un journaliste de BFM TV, voir ci-dessous, ou jet de verres d’eau à un autre) ont bien fait rigoler les supporters, la destruction du plateau de L’Equipe TV par Nikola Karabatic et le sélectionneur, qui a aussi cassé une télé au studio de RMC, est restée en travers de la gorge de la chaine.

Il y a quatre ans à Pékin, le plateau de Canal + avait été dévasté et Frédéric Brindelle ligoté sans faire autant de remous. Mais la rancune accumulée par l’entraîneur de l’équipe de France depuis les critiques émises lors du dernier Euro a apporté une signification particulière à ce geste. « Il n’y a pas de revanche mais c’est vrai qu’il y a eu pas mal de critiques et d’articles tournés de façon à mettre notre équipe en péril, explique Jérôme Fernandez, capitaine et proche de Claude Onesta. Certains membres de l’équipe ont voulu faire passer un message. Il faut passer à autre chose. »

Fernandez : « Onesta veut protéger son groupe »

Raillée pour ses joueurs vieillissants après la 11e place décrochée lors du dernier Euro, l’équipe de France n’a pas oublié. Et ces célébrations teintées d’une agressivité non feinte en découlent. « Claude n’a qu’une envie, c’est de protéger son groupe pour qu’il continue à réussir, défend Jérôme Fernandez. S’il doit se mettre en avant pour faire passer des opinions, il le fait. La manière peut être toujours discutable. Le message a été bien passé et j’espère que ça va remettre les choses à plat pour l’avenir. » La forme interroge tout de même alors que les comparaisons démagogiques avec les footballeurs ont refleuri tout l’été après les comportements lors du dernier Euro.

On imagine mal, en effet, une telle sortie de la part de footballeurs, auxquels rien n’est épargné. Même si le succès autorise plus de libertés… « On leur pardonnera », avoue Fabien Galthié, entraîneur de l’équipe de rugby de Montpellier, proche des handballeurs montpelliérains de l’équipe de France. « D’autres choses se passent dans le monde pour s’arrêter à ça, minimise aussi Daouda Karaboué, l’un des gardiens des Experts. Regardez ce qu’il s’est passé sur les Champs. Les gens ont célébré toutes les médailles et toutes les disciplines. C’est ce que je retiens. Dans ce cas-là, il ne faut pas mettre de plateau et poser seulement deux caméras et un micro et on le célébrera aussi. »


Les handballeurs médaillés d’or déshabillent un... par BFMTV

Nicolas Couet avec Wilfried Templier