RMC Sport

Coronavirus: les JO de Tokyo maintenus "quoi qu'il arrive", assurent les organisateurs

Le président du comité d’organisation des JO de Tokyo a confirmé ce mardi son intention d’organiser le rendez-vous olympique cet été malgré les incertitudes liées à l’épidémie de coronavirus.

Les JO à tout prix. Déjà repoussés d’une année pour faire face à la crise sanitaire, les Jeux olympiques de Tokyo se dérouleront bien du 23 juillet au 8 août 2021. C’est en tout cas la position fermement défendue par Yoshiro Mori ce mardi. Le président du comité d'organisation japonais a confirmé le choix des organisateurs nippons de maintenir l’événement "quoi qu’il arrive" malgré l’épidémie de coronavirus.

"Nous tiendrons les Jeux olympiques, peu importe la situation du coronavirus, a ainsi expliqué le patron du comité lors d'une réunion entre le comité Tokyo-2020 et des responsables du Parti libéral-démocrate (PLD) au pouvoir au Japon cité par plusieurs médias. Nous devons dépasser les débats sur le fait de les tenir ou pas. La question, c'est de savoir comment nous les organiserons."

>> Le sport face au coronavirus, les infos en direct

Vers une prolongation de l’état d’urgence au Japon

La position des organisateurs est une réponse claire aux doutes liés à l’évolution de la crise sanitaire au Japon et intervient le jour où le gouvernement japonais envisage désormais de prolonger l’état d’urgence dans le pays jusqu’au 7 mars.

"Nous allons répondre avec un sentiment d’urgence en fonction de la situation médicale et de la propagation du virus, a expliqué Katsunobu Kato, porte-parole du gouvernement, face aux journalistes. Le nombre de nouveaux cas de coronavirus dans le pays est en baisse, mais la prudence est toujours nécessaire."

Depuis plusieurs semaines, les rumeurs d’une annulation pure et simple des JO a fait les choux gras de la presse mondiale. Les autorités nipponnes auraient même acté leur choix d’abandonner la tenue de la compétition.

Des informations vivement démenties du côté du CIO et des organisateurs. Les Jeux seront maintenus et ce ne sont pas les 556 nouveaux cas positifs au Covid-19 déclarés lundi par la ville Tokyo qui devraient faire changer les choses.

JGL avec l'AFP