RMC Sport

Jeux olympiques: Paris 2024 juge "nécessaire de se réinventer"

La tribune de l'ancien champion olympique et membre du CIO Guy Drut, invitant ce dimanche les organisateurs des futurs JO à être très vigilants sur les dépenses, n'est pas passée inaperçue au sein de Paris 2024.

Du côté de la direction de Paris 2024, la tribune de Guy Drut publiée ce dimanche par le site franceinfo, invitant notamment les organisateurs à limiter les dépenses, a surpris. Sur le fond, la pensée de l'ancien champion olympique du 110m haies, qui est par ailleurs le conseiller stratégique du président du comité d’organisation Tony Estanguet, est plutôt partagée. En revanche, les mots utilisés pour qualifier le projet ("obsolète", "dépassé") sont jugés "maladroits".

Tout le monde semble en effet s'accorder pour dire que les Jeux parisiens ne doivent pas être ceux du monde d’hier. "Cette réflexion, nous n’avons pas attendu la crise sanitaire pour en prendre conscience et proposer un modèle d'organisation complètement inédit, pour répondre à la réalité, explique-t-on du côté de Paris 2024. Notre concept repose sur 95% d’infrastructures existantes ou temporaires. Avant, on construisait 8-10 infrastructures sportives. Nous construisons uniquement des équipements qui seront réutilisés pour servir les besoins des populations (logements, piscines en Seine-Saint-Denis)."

"Cette réflexion sur les évolutions de notre modèle, elle n’a jamais été interrompue"

Et de poursuivre: "La crise challenge l’organisation des Jeux. Bien sûr qu’il est nécessaire de se réinventer. Mais quand on organise, six ans à l’avance, un projet qui a une telle dimension sociétale, on ne fait que ça, s’adapter, se réinventer. Donc cette réflexion sur les évolutions de notre modèle, elle n’a jamais été interrompue et nous la poursuivons, d’autant plus sereinement que nos fondamentaux sont solides."

Paris 2024 semble tout de même serein quant à la maitrise de son budget. Le dialogue avec de possibles partenaires n’a pas été rompu malgré la crise actuelle. "Toutes les entreprises avec lesquelles nous discutions maintiennent les échanges avec nous", expliquait le 15 avril dernier le directeur général du comité d’organisation, Etienne Thobois, sur le site spécialisé francsjeux.com.

dossier :

Paris 2024

AA