RMC Sport

JO 2008: Manuela Montebrun récupère le bronze

Manuela Montebrun, initialement 5e au lancer de marteau aux Jeux olympiques de Pékin, est finalement déclarée médaille de bronze, près de neuf ans après les faits. Les échantillons de deux Biélorusses qui la précédaient ont été réanalysés, révélant un dopage au turinabol.

C’est une médaille inattendue, mais une médaille quand même. Près de neuf ans après sa cinquième place au concours du lancer de marteau à Pékin, Manuela Montebrun s’est vu attribuer le bronze olympique. Après la disqualification d’Aksana Miankova (initialement première) en novembre, c’est sa compatriote Darya Pchelnik (4e) qui est tombée après de nouvelles analyses de ses échantillons sanguins. Elle a donc perdu sa troisième place au profit de la Française, pour ce cas de dopage a posteriori, au turinabol.

Montebrun : « Ça me fait une belle jambe ! »

« C’est rigolo d’avoir des infos comme ça, déclare Montebrun. Comme on dit vulgairement, ça me fait une belle jambe ! Mais je vais voir le côté positif et voir que, huit ans après, elles se fassent prendre. Je trouve ça important. Ça peut paraître absurde, mais je trouve ça positif. C’est sûr que je ne suis pas montée sur le podium et il n’y a pas les retombées derrière. Mais il faut noter le côté positif. »

Amsalem : « A la fois content et mécontent »

« Je suis à la fois content et mécontent, a réagi Bernard Amsalem, président de la Fédération française d'athlétisme. Je suis content parce qu’une médaille olympique ça marque à vie les athlètes, c’est un aboutissement. Manuela a été une athlète exemplaire pendant toute sa carrière. Mais récupérer une médaille comme ça, plusieurs années après, je peux vous dire ça n’a pas le même goût que quand elle est remise sur le podium dans le stade. Je suis vraiment triste d’arriver à ces situations-là aujourd’hui. »

>> Dopage : des centaines d’échantillons des JO 2008 retestés