RMC Sport

JO 2016 : Benoît Paire regrette ses propos (mais ce n'est pas de sa faute)

Benoît Paire

Benoît Paire - AFP

Après avoir été exclu des Jeux olympiques de Rio par la Fédération Française de Tennis (FFT), Benoît Paire est revenu, dans un communiqué, sur ses propos tenus à la suite de son élimination contre l’Italien Fabio Fognini.

Une polémique qui a réussi à éclipser la belle moisson de médailles françaises mardi aux Jeux olympiques. L’exclusion de Benoît Paire de la délégation française prononcée par le directeur technique national (DTN) Arnaud Di Pasquale est arrivée comme un coup de massue alors que l’intéressé, éliminé par l’Italien Fabio Fognini au deuxième tour du tournoi olympique se disait « content de partir ».

Après son éviction du village olympique, Benoît Paire, dont l’attitude a été jugée par beaucoup comme désinvolte et nonchalante, s’est rangé derrière le recueil à chaud de ses propos pour en justifier la teneur.

« Je suis malheureusement impulsif »

«Je tiens à préciser que l'on m'a interviewé à chaud à la sortie d'un match important que je venais de perdre. Je suis malheureusement impulsif et je regrette cette sortie médiatique. Je tiens à m'excuser de l'interprétation de certains de mes propos auprès de la France, des Français et de mes sponsors », pouvait-on lire au sein du communiqué. 

Déplorant dans manquements dans l’organisation et la communication autour de ces Jeux olympiques ainsi que des conditions psychologiques défavorables le concernant, l’Avignonais a ajouté qu’il était « très fier d'avoir pu porter les couleurs du maillot Français ». Le 31e joueur mondial a conclu son communiqué en souhaitant le meilleur aux athlètes français engagés à Rio. Il a tout de même comme Kristina Mladenovic avant lui critiqué la FFT : « Je n’étais pas dans les meilleures dispositions psychologiques en raison de problèmes d’organisation et de communication dont je ne suis pas responsable. D’ailleurs, je ne suis pas le seul à l’avoir fait remarquer. »

Shy'm prend sa défense

De son côté la chanteuse Shy’m a réagi ce mercredi à la polémique en défendant son compagnon sur son compte Twitter. Elle y affirme que « Les mal-aimés, les derniers de la classe, les différents seront toujours pris pour cible, les parfaits boucs émissaires à qui faire porter le chapeau ». Selon elle, reprenant la métaphore d’une salle de classe, l’exemple de Benoît Paire, dont leur relation est officielle depuis l’automne 2015, n’est qu’une façon de « détourner l’attention sur le mauvais élève afin de masquer le reste ». Une façon comme une autre de jeter un peu plus d’huile sur le feu.