RMC Sport

JO 2016 : Dopage : trois cyclistes russes exclus de Rio, trois autres menacés

-

- - AFP

La liste des absents russes pour les JO s’allonge. Le Comité olympique russe (ROC) a retiré trois cyclistes de sa délégation olympique. Et l’Union Cycliste Internationale (UCI) a annoncé que trois autres, "potentiellement" cités dans le rapport McLaren, faisaient l'objet d'investigations.

Le CIO a fixé ses critères. Et parmi ceux-là, une précédente sanction pour dopage suffit à être exclu des Jeux. Trois cyclistes russes ont donc dit adieu à Rio, exclus par le ROC pour ce motif.

Trois de leurs compatriotes ont de toute évidence été mentionnés dans le rapport McLaren qui comporte les noms de 26 cyclistes. Car l'Agence mondiale antidopage (AMA), commanditaire du rapport ayant mis au jour un système de dopage d'Etat en Russie, a transmis à l'UCI des informations attestant que "trois coureurs désignés par le ROC pour participer à Rio 2016 étaient potentiellement impliqués."

>> A lire aussi : JO 2016 : les Russes à Rio "en mode combat"

Trois coureurs en attente

D’après l’AMA, "l'UCI est en train d'identifier les échantillons des coureurs (...) et a également transmis les noms de ces trois athlètes au CIO dans le contexte de la décision de la commission exécutive de ce dernier."

Cette décision remonte à dimanche. Le CIO avait alors chargé les fédérations internationales de statuer sur l'éligibilité des sportifs en vertu de plusieurs critères. Notamment l'absence de contrôle positif précédent, la non-implication dans les faits dénoncés dans le rapport McLaren et le fait d'avoir été régulièrement soumis à des contrôles antidopage hors de Russie.

>> A lire aussi : JO 2016 : le CIO n'exclut pas la Russie des Jeux de Rio mais...

Près de 30% des athlètes russes privés de JO

Par ailleurs, la fondation antidopage de l'UCI (CADF) a "procédé à une évaluation minutieuse des 11 autres coureurs désignés par le ROC pour participer aux événements cyclistes de Rio 2016." La CADF a estimé qu'ils satisfaisaient aux exigences du CIO.

Avec cette annonce, le nombre de sportifs russes exclus se porte dorénavant à 111 sur les 387 initialement annoncé par le ROC.

>> A lire aussi : Tant pis pour les JO 2016, les athlètes russes s'affronteront... entre eux

dossier :

Rio 2016

la rédaction