RMC Sport

JO 2016, dopage : Yulia Stepanova craint pour sa vie

-

- - AFP

L’athlète russe Yulia Stepanova qui est à l’origine des révélations sur le dopage au sein de l’athlétisme russe, a déclaré qu’elle craignait pour sa vie après le piratage de son compte dans le système informatique de l’Agence mondiale antidopage.

Alors que la coureuse spécialiste du 800 m se cache actuellement aux Etats-Unis avec son mari, un ancien contrôleur de l’agence russe antidopage, les révélations du couple avaient permis aux enquêteurs de suspendre la fédération russe d’athlétisme. Le piratage de son compte (samedi dernier) permettrait de localiser la sportive et son mari.

>> A lire : JO 2016 : les questions pour comprendre l'exclusion des athlètes russes

Un climat de peur

"Si quelque chose nous arrive, vous devez savoir que ce ne sera pas un accident", a souligné l’athlète russe Yulia Stepanova lundi aux médias internationaux lors d'une conférence de presse par téléphone. Il y a six mois, deux anciens responsables de l'agence russe antidopage (RUSADA) sont décédés brutalement. Suspendue deux ans à cause d’anomalies dans son passeport biologique entre 2011 et 2013, elle n’a pas été autorisée à participer aux JO parle Comité internationale olympique, malgré l’accord de la Fédération internationale d’athlétisme.