RMC Sport

JO 2016 : Douillet «Pour le judo français, pour lui, pour la France, Teddy Riner doit conserver son titre »

David Douillet et Teddy Riner

David Douillet et Teddy Riner - AFP

Très attendue, l’entrée en lice de Teddy Riner aux Jeux olympiques de Rio ce vendredi bénéficie du soutien de David Douillet, plein d’ambitions pour l’athlète du Levallois Judo.

Le record de médailles d’or à Tokyo dans quatre ans, rien de moins. C’est ce que souhaite le double champion olympique David Douillet à Teddy Riner qui débute ses JO ce vendredi dans la catégorie des plus de 100 kilos. Pour le médaillé d’or aux Jeux d’Atlanta et de Sydney, interrogé sur l'antenne de RMC, le Guadeloupéen doit conserver son titre, lui qui part archi-favori de sa discipline et n’a plus connu la moindre défaite sur un tatami depuis septembre 2010 aux Championnats du monde organisés au Japon. « Pour le judo français, pour lui, pour la France, il doit conserver son titre, accumuler un deuxième titre olympique, une troisième médaille olympique pour, j’espère pour lui d’ici Tokyo (lors des JO de 2020), battre le record, en tous cas dans le judo ».

>> Suivez toute la journée olympique en direct commenté par ici. 

Mais Riner devra faire face à des écueils. « Tout ce qui précède, tout ce qui est extra tatami c’est toujours un petit peu délicat, raconte David Douillet. C’est une espèce de crainte, une espèce de pression qu’il ne faut pas exagérer mais il faut l’avoir aussi donc c’est un juste équilibre en fait ».

>> Riner, là où tout a commencé

Et même s'il est grandissime favori, Teddy Riner n'a droit à aucun relâchement. « J’ai vu des amis proches, et ça m’est arrivé à moi-même, d’être archi favori sur quelqu’un, de le sous-estimer puis de me retrouver les bras ballants parce que j’avais perdu, raconte David Douillet, toujours à l'antenne de RMC ce vendredi Donc il faut être hyper concentré, il faut être là il faut être présent, il faut avoir la tête complètement à ça, il faut être là totalement à 300%. Et c’est toujours délicat ».