RMC Sport

JO 2016 : le TAS rejette l'appel des athlètes russes et les prive de Rio

Lysenko

Lysenko - AFP

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté l’appel du Comité olympique russe ce jeudi. Les 68 athlètes concernés demandaient à participer aux JO 2016 après la suspension de la Russie pour cause de dopage par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF).

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté ce jeudi l'appel du Comité olympique russe (ROC) et des 68 athlètes qui demandaient à participer aux jeux Olympiques de Rio après avoir été suspendus par la Fédération internationale (IAAF) à la suite de révélations sur un système de dopage organisé en Russie.

A lire aussi >> Russie : un rapport accablant sur "un dopage d'Etat"

"Le jury du TAS a confirmé la validité de la décision de l'IAAF selon laquelle des athlètes dont la fédération nationale est suspendue sont inéligibles pour les compétitions tenues sous l'égide de l'IAAF", a déclaré le TAS pour motiver sa décision. En l'occurrence, 68 athlètes n'étaient pas concernés par ce scandale sur le dopage et souhaitaient participer aux Jeux.

Coe remercie le TAS de son "soutien"

Sebastian Coe, président la Fédération internationale d'athlétisme, a "remercié" jeudi le Tribunal arbitral du sport de Lausanne (Suisse) pour son "soutien" face au dopage, après le rejet de l'appel des athlètes russes suspendus pour les Jeux de Rio.

La Russie "regrette profondément" cette décision

De son côté, la Russie "regrette profondément" la décision du TAS, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Le ministre des Sports Vitali Moutko a ajouté que cette décission est "politique" et "sans fondement juridique". "Je ne peux qu'exprimer ma déception. Nous allons réfléchir aux prochaines étapes", a ajouté Moutko.

"Merci à tous d'avoir enterré l'athlétisme. C'est purement politique", a déclaré à l'agence de presse russe TASS la perchiste Yelena Isinbayeva, qui avait l'ambition de remporter un troisième titre olympique à Rio avant de prendre sa retraite sportive.

Le CIO doit encore trancher

A lire aussi >> Le CIO repousse sa décision sur la Russie

Le Tribunal arbitral du sport s'est donc prononcé contre la participation des athlètes russes aux JO 2016 ce jeudi, après des premières révélations de dopage en novembre 2015. Le CIO va maintenant « prendre en considération » le verdict du TAS pour fixer sa propre décision quant à une possible exclusion de l'ensemble des sportifs et sportives russes.

dossier :

Rio 2016

AFP