RMC Sport

JO 2016 : pour aller à Rio, les Russes devront...

-

- - -

Le CIO a décidé ce jeudi de ne pas exclure la Russie des JO de Rio (5 au 21 aout). Les Fédérations Internationales des différents sports olympiques décideront au cas par cas, d'accepter ou non, la participation des athlètes russes sélectionnés pour les Jeux. Les sportifs devront néanmoins répondre à des critères précis fixés par le CIO.

En plaçant la patate chaude du dopage russe entre les mains des Fédérations Internationales, le CIO a décidé de ne pas décider. Beaucoup, comme le patron de la Fédération française d'athlétisme Bernard Amsalem, s'en sont émus. « La décision du CIO est dramatique pour le sport », a ainsi regretté Amsalem. L'instance olympique a néanmoins fixé un cap en imposant un certain nombre de critères intangibles à respecter pour pouvoir participer aux Jeux.

A lire ici >> le CIO n’exclut pas la Russie des Jeux de Rio mais...

A lire ici >> Amsalem : "La décision du CIO est dramatique pour le sport"

>> Ne jamais avoir été sanctionné pour dopage, quand bien même il aurait purgé sa peine. C'est ce qui vaut par exemple à la lanceuse d'alerte russe Ioulia Stepanova de ne pas être sélectionnée. Justin Gatlin par exemple peut se réjouir d'être né à New York plutôt qu'à Moscou.

>> Ne pas avoir son nom cité dans les derniers rapports d'enquête de l'AMA.

>> Avoir été contrôlé par un laboratoire situé en dehors de la Russie, reconnue par le CIO et l'agence mondiale antidopage.

>> Les athlètes devront être en adéquation avec les règles particulières de chacune des fédérations internationales.

>> Un programme de contrôles supplémentaires va être mis en place, mené à la fois par l'AMA et les fédérations internationales. Si un athlète zappe ces programmes, il ne sera pas accepté aux Jeux.

dossier :

Rio 2016

la rédaction