RMC Sport

JO 2016 : Tom Dumoulin compte bien aller à Rio

-

- - AFP

Contraint à l’abandon lors de la 19e étape du Tour de France, suite à une chute dans la montée vers Saint-Gervais Mont Blanc, le Néerlandais Tom Dumoulin (Giant Alpecin), qui s’était fracturé le poignet, pourra s’aligner sur le contre-la-montre aux Jeux olympiques selon son équipe.

A l’impossible, nul n’est tenu. Tel est le poncif auquel le Néerlandais Tom Dumoulin (Giant Alpecin), a dû se raccrocher. Victime d'une fracture à un poignet lors de la 19e étape du Tour de France, suite à une chute dans la montée vers Saint-Gervais Mont Blanc, et contraint à l’abandon, le champion des Pays-Bas du contre-la-montre, pourra aller à Rio pour les courses olympiques de cyclisme sur route, et notamment le chrono dont il est le favori, a annoncé mardi soir son équipe Giant Alpecin.

A lire aussi >> Tour de France : Dumoulin le meilleur, Froome en patron, hommages à Nice... ce qu'il faut retenir de la 13e étape

"L’opération ne sera pas nécessaire"

"Les examens ont montré une bonne évolution et une intervention chirurgicale ne sera pas nécessaire", a précisé la formation allemande. "Tom a une fracture du radius mais qui est propre, sans dislocation, a expliqué le médecin de l'équipe, Anko Boelens. Nous espérons que le progrès va continuer et qu'il pourra courir sans douleur et sans son attelle." L’intéressé s’est en tout cas réjouit de cette reprise précoce : "Je suis vraiment heureux de pouvoir de nouveau faire du vélo si tôt après ma blessure, a réagi le coureur. La préparation est différente de celle que je prévoyais. Mais j'ai un bon soutien médical et il reste encore près de deux semaines."

Rappelons que le champion des Pays-Bas du contre-la-montre, âgé de 25 ans, a gagné deux étapes dans le Tour 2016, l'arrivée en altitude à Arcalis (Andorre) et le chrono de la Caverne du Pont-d'Arc.

A lire aussi >> Tour de France : Froome intouchable, Dumoulin encore lui… ce qu’il faut retenir de la 18e étape

dossier :

Rio 2016

La rédaction avec AFP