RMC Sport

JO 2018: la flamme olympique est allumée, c'est parti pour les Jeux!

La flamme olympique

La flamme olympique - AFP

C'est le grand jour! Les JO de Pyeongchang 2018 débutent officiellement ce vendredi. Une quinzaine olympique à suivre en direct sur RMC Sport jour et nuit avec les épreuves en direct, toutes les dernières informations, et les analyses de notre Dream Team.

[14h58]

Six arbitres et juges français à Pyeongchang

Six arbitres et juges français officieront durant les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver en Corée du Sud à Pyeongchang (4 femmes et 2 hommes). Christine HURTH, juge en danse sur Glace, Elisabeth LOUESDON, en patinage dame, Charlotte GIRARD en hockey sur Glace féminin et Anne-Chantal PIGELET, juge au départ des épreuves de Paraski, seront les "Dames de France" de l’arbitrage accompagnées par leurs collègues Anthony LEROY, juge en patinage en couple et par équipe et Philippe MERIGUET en patinage homme. Tous ont déjà à leur actif, a minima, une participation à des JO avec la plus "capée", la parisienne Elisabeth LOUESDON, qui sera en Corée pour ses 4e JO après avoir jugé en patinage en 2006 à Turin, à Vancouver en 2014 puis à Sotchi en 2018.

[14h46]

Des sosies de Donald Trump et Kim Jong-un évincés de la cérémonie d’ouverture

La cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques 2018 d’hiver a eu lieu ce vendredi à Pyeongchang. Les organisateurs ont eu la surprise d’apercevoir les sosies du président américain Donald Trump et du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un dans les tribunes.

Toutes les informations ici

[14h17]

La cérémonie d'ouverture est désormais terminée

Suite des épreuves dès la nuit prochaine et ce samedi, avec les premières médailles distribuées en biathlon, patinage de vitesse, saut à ski et ski de fond.

[14h07]

La flamme olympique est allumée !

Et nouveau feu d'artifice pour clore cette cérémonie d'ouverture.

[14h03]

La flamme est acheminée au stade Olympique, les illustres sportifs coréens se succèdent jusqu'au dernier relais, où deux joueuses de hockey-sur-glace de la Corée unifiée vont allumer la vasque.

[13h58]

Avant d'allumer la vasque, place aux serments olympique des athlètes, entraîneurs et juges.

[13h52]

Quelques images de la cérémonie

[13h50]

Après une descente aux flambeau sur la piste du Parc des sports d'Alpensia, le drapeau olympique fait son apparition pour un tour du stade de Pyeongchang avant d'être hissé dans la nuit coréenne.

[13h47]

Petite séance de rattrapage si vous avez loupé la folie Pita Taufatofua

Qualifié pour les épreuves de ski de fond, Pita Taufatofua a fait une entrée remarquée dans le stade olympique de Pyeongchang, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des Jeux d'hiver. Il avait déjà défilé torse nu à Rio en 2016.

A voir >> Comme à Rio, le porte-drapeau des Tonga, Pita Taufatofua, défile torse nu

[13h45]

Nouveau tableau, avec la chanson "Imagine" de John Lennon reprise par quatre chanteurs coréens.

[13h36]

Le président sud-coréen déclare officiellement les XXIIIe Jeux olympiques d'hiver ouverts !

[13h31]

C'est l'heure des discours désormais

Avec le discours du président du comité d'organisation de Pyeongchang, suivi de celui de Thomas Bach, président du Comité international olympique (CIO).

[13h29]

Les pom-pom girls nord-coréennes sont là

Les 229 pom-pom girls nord-coréennes envoyées par le régime en Corée du sud pour les JO sont présentes dans le stade Olympique de Pyeongchang. "L’armée de beauté" ,comme elle est surnommée ici, est facilement Identifiable dans les tribunes avec leur tenue rouge et leur alignement quasi militaire. Avant le début de la cérémonie, elles s’agitent régulièrement et de manière synchronisée. Leur emplacement est stratégique puisqu’elles se trouvent au pied de la vasque olympique qui va s’embraser ce soir, avec le plus gros contingent à gauche et un plus petit carré à droite. Les pom pom girls nord-coréennes sont arrivées mercredi en Corée du Sud dans un hôtel de luxe à Inje, citée perdue dans les montagnes, au milieu d’un circuit automobile situé à 120km de Peyongchang, dans le nord est du pays. Leur présence aux JO constitue un événement diplomatique en soit.

Julien Richard

[13h21]

Le défilé des délégations est désormais terminé

Place à un nouveau tableau avec les cinq enfants du début du spectacle. Le thème de la technologie est cette fois abordé.

[13h13]

La Corée défile unifiée

Moment fort de cette cérémonie d'ouverture, les deux Corées défilent sous le même drapeau. En tribune officielle, une poignée de main a eu lieu entre une représentante de la Corée du Sud et la soeur de Kim Jung Un.

[13h11]

La folie Taufatofua en image

[13h09]

C'est l'heure pour la délégation française

Les 48 Bleus réalisent le tour du stade Olympique, avec Martin Fourcade, le porte-drapeau en tête de cortège.

[13h07]

Le porte-drapeau des Tonga torse nu !

Incroyable ! Comme à Rio en 2016, Pita Taufatofua défile torse nu et corps huilé avec le drapeau des Tonga. Il est également pieds nus en claquette alors qu'il doit faire dans les -15 degrés ressentis à Pyeongchang!

[12h55]

La belle image avec l'émotion et les larmes de Samaneh Beyrami Baher, la porte-drapeau de la délégation d'Iran. Elle participera aux compétitions de ski de fond.

[12h52]

La Grande-Bretagne fait son entrée dans le stade Olympique derrière Elizabeth Yarnold, championnat olympique de skeleton en 2014 à Sotchi.

[12h48]

Les Français en attente de leur passage

[12h42]

Les USA défilent derrière Erin Hamlin (luge)

La délégation américaine est la plus nombreuse en Corée du Sud, avec 242 athlètes, devant le Canada (227) et la Suisse (170).

[12h40]

Les athlètes défilent désormais au son du Gangnam Style du chanteur Psy.

[12h36]

Le Prince Albert II dans les tribunes pour encourager la délégation monégasque

Son Altesse Sérénissime ne participe plus à la compétition de bobsleigh. Mais quatre de ses athlètes tenteront de briller aux JO 2018: Alexandra Coletti, Olivier Jenot, Rudy RInaldi et Boris Vain, soit deux skieurs et deux bobeurs.

[12h30]

Juste après l'Allemagne, place au Timor oriental

Le porte-drapeau du Timor, Yohan Goutt (ski alpin), est né à Suresnes. Il est d'origine timoraise par sa mère, et française par son père. Il avait été le premier à représenter le Timor oriental à Sotchi en 2014, terminant 43e du slalom.

[12h26]

Le Nigéria représenté pour la première fois aux JO d'hiver

Les JO d’hiver de Pyeongchang en Corée du Sud débutent ce vendredi. Parmi les 82 nations qualifiées, quelques unes y participent pour la première fois.

A lire ici >> JO 2018: ces nouveaux pays aux Jeux d'hiver

[12h24]

C'est parti pour le défilé des délégations !

La Grèce est la première nation à défiler, par ordre dans l'alphabet coréen. Les Français sont attendus vers 13h15 derrière Martin Fourcade.

[12h21]

Pendant que le drapeau coréen est hissé dans le ciel de Pyeongchang, l'hymne national retentit, chanté par une chorale d'enfants.

[12h15]

Un deuxième tableau au son des tambours, avec une chorégraphie réalisée par des danseuses coréennes en tenue traditionnelle, conclue sur l'apparition du drapeau national sud-coréen.

[12h11]

Petit zoom sur la tribune officielle, avec la présentation du président sud-coréen Moon Jae-in, et du président du CIO, Thomas Bach.

[12h05]

Le premier tableau représente cinq enfants accompagnés d'un tigre, puis rejoints par d'autres animaux sur la scène du stade olympique.

[12h01]

La cérémonie d'ouverture débute !

Le compte à rebours est lancé, et le stade olympique s'embrase de feux d'artifice, avec le mot "welcome" inscrit par les engins pyrotechniques.

[11h59]

La descente hommes décalée?

Le fort vent présent actuellement sur le site de Jeongseon pourrait entraîner un chamboulement du calendrier des épreuves de ski alpin. La descente masculine, prévue dimanche, pourrait ainsi être décalée.

Toutes les informations ici

[11h46]

La cérémonie d'ouverture va bientôt débuter

Le stade olympique se remplit, le début du spectacle est prévu à 20 heures en Corée, midi heure française.

[11h38]

Les larmes de Lindsay Vonn

L'Américaine Lindsey Vonn, grandissime favorite de la descente des JO, a reconnu vendredi, en larmes, vouloir "tout donner" pour son grand-père décédé il y a peu, et qui a transmis le gène du ski à sa famille.

[11h36]

Découvrez la délégation des Bleus

[11h21]

"Il faut être ambitieux, les Bleus ont un potentiel incroyable", estime Estanguet

Président du comité d’organisation des JO 2024, Tony Estanguet était l’invité de BFM Sport ce vendredi à Pyeongchang. Le triple champion olympique de canoë livre son avis sur les chances de médailles des Bleus.

[10h54]

Une poignée de main entre les chefs d'État des deux Corées

Le président sud-coréen Moon Jae-in et le chef d'Etat de la Corée du Nord, Kim Yong Nam, se sont rencontrés vendredi, échangeant une poignée de main avant la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques d'hiver au Sud.

Toutes les informations ici

[10h49]

Snowboard: Laurie Blouin victime d'une lourde chute

Championne du monde en titre de slopestyle, la Canadienne Laurie Blouin a lourdement chuté ce vendredi à l'entraînement. Évacuée sur civière, la surfeuse a été transportée à l'hôpital "par précaution" selon le communiqué de l'équipe canadienne. "Elle est consciente et sur le retour vers le village olympique en compagnie d'un médecin."

[10h45]

Le Kremlin "regrette" la décision du TAS et va "aider" les sportifs à se défendre

"Nous regrettons la décision du Tribunal arbitral du sport de rejeter l'appel des 47 Russes non-invités aux Jeux olympiques de Pyeongchang", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. "Nous tenons compte de cette décision (...) et nous continuerons sans aucun doute à aider nos sportifs à défendre leurs droits".

[10h25]

Ski alpin: la descente masculine pourrait être décalée

Markus Waldner le patron des courses masculines de la Coupe du monde, a parlé aux chefs d'équipe ce vendredi. Il a annoncé qu'il faudrait être patient en raison du vent qui va souffler ce week-end à Jeongseon. Conséquence, la descente masculine de dimanche (3h heure française) pourrait être décalée. Prioritaire sur le super-g, elle pourrait avoir lieu mercredi voire jeudi à la place du super-g, lui même décalé. Le combiné pourrait se tenir mardi à l'heure prévue. Impossible de faire des pronostics, les décisions se prendront au jour le jour.

Morgan Maury

[10h22]

Ce que réserve la cérémonie d’ouverture

Moment fort des XXIIIes Jeux olympiques d’hiver, la cérémonie d’ouverture se déroulera ce vendredi à midi, heure française. Un spectacle intitulé "Paix en mouvement" où les deux Corées défileront sous un drapeau commun devant 35 000 spectateurs, alors que le froid inquiète les athlètes.

Toutes les informations sur la cérémonie d'ouverture ici

[09h41]

La pancarte des Bleus pour la cérémonie d'ouverture

[08h59]

Comment suivre la cérémonie d’ouverture en direct à la télé et à la radio

Les Jeux olympiques de Pyeongchang débutent officiellement ce vendredi, avec la cérémonie d’ouverture programmée à midi, heure française. Une cérémonie à suivre en direct sur RMC et sur France Télévisions.

Toutes les informations ici

[08h38]

Pour Moscou, le TAS a rejeté l'appel des sportifs russes sous "pression"

A quelques heures de la cérémonie d'ouverture des JO, l'appel des 47 Russes qui souhaitaient recevoir une invitation du CIO aux Jeux olympiques de Pyeongchang a été rejeté par le Tribunal arbitral du sport. Une décision prise "sous pression" selon la Russie.

Toutes les informations ici

[08h25]

Objectif 20 médailles pour les Bleus à Pyeongchang

Un objectif annoncé par Denis Masseglia, le président du CNOSF, sur RMC.

[08h17]

Un événement historique en Corée du Sud

Pour la première fois, un membre de la famille dirigeante nord-coréenne s'est rendue au Sud: la soeur du leader Kim Jong Un.

[08h07]

Ski de bosses: Theocharis, la bonne surprise

Pour sa première participation aux JO à 27 ans, Sacha Theocharis a décroché la 10e place des qualifications, validant ainsi directement son ticket pour la finale le 12 février. "Pour une première aux Jeux, il y avait des bonnes choses. Maintenant, ce n’est qu’un premier run, il faut faire les prochains qui vont être le 12, il y a encore un peu de temps pour travailler et il y a vraiment l’ambiance des Jeux qui va arriver donc je compte sur tout ça pour aller jusqu’en bas à 100%", a réagi le skieur sur RMC Sport.

De leur côté, Benjamin Cavet (21e) et Anthony Benna (12e) devront eux passer par une deuxième manche de qualifications, où seuls les 10 premiers seront repêchés. "J’étais limite plus stressé l’année dernière. Le stress, la pression, la peur, ça nous fait réussir, ça nous fait agir donc limite j’aimerais avoir un peu plus de stress. Là, je vais vraiment me reposer et faire du jus pour lundi", s'est exprimé Cavet. A l'inverse, Benna était lui un peu trop stressé: "J’ai eu du mal à me relâcher, pour trouver mon ski que j’avais aux entrainements. Et du coup c’est ce qui fait que je perds une petite seconde au chrono et que je perds quelques points après au résultat. Donc en deuxième qualif", il faudra en mettre un peu plus et toujours se faire plaisir.

Anthony Rech

[07h58]

RMC, la radio officielle des JO 2018

Du vendredi 9 au dimanche 25 février, à l’occasion des Jeux Olympiques de Pyeongchang 2018 en Corée du Sud, RMC bouleverse ses programmes pour proposer une couverture unique de l’événement.

Découvrez le programme complet des Jeux à suivre sur RMC

[07h53]

Pendant ce temps, autour du stade olympique

Juste avant la cérémonie d'ouverture, "les vaches sont là pour fertiliser la rue pour les invités" indique Lee Seok-jae.

[07h49]

Patinage artistique: James et Ciprès en rodage

Les patineurs Vanessa James et Morgan Ciprès ont terminé 6e à l'issue du programme court "Couples" du Team Event après une performance moyenne, dûe notamment à une erreur de la jeune femme sur un saut - un double salchow au lieu d'un triple- qui a un petit peu agacé son partenaire: "Vanessa a fait un... je sais pas trop ce qu'elle a fait..." a-t-il lancé un peu blasé. Mais le couple ne s'alarmait pas pour autant : "Il y a des erreurs, on va s'en servir pour être bien sur la compétition principale pour nous. Ce n'est pas si grave on ne jouait pas grand chose je pense ici" a complété Morgan Ciprès.

L'équipe de France n'a effectivement quasiment aucune chance de médaille dans cette compétition par équipe, avec notamment la non participation des danseurs vedettes, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. Provisoirement classée dixième et dernière après les passages "hommes" et "couples", elle n'aura d'ailleurs probablement même pas l'occasion de patiner le libre puisque seuls sont qualifiés les 5 premiers. 

"Ce n'est pas une mauvaise chose, avançait Ciprès, parce que faire deux programmes courts et deux programmes libres pour ne même pas avoir une chance de médaille en équipe je ne vois pas trop l'intérêt. L'intérêt pour nous c'était de patiner un court en situation, devant le public, et pour nous mêmes. Et puis voilà, après on va s'en servir pour la suite, et ça va bien se passer." Le couple sera engagé dans la compétition individuelle qui débutera le 14 février. Pour rappel, classés 4e aux derniers championnats d'Europe à Moscou, ils ont décidé il y a seulement quelques semaines de changer leur programme libre en patinant sur celui de la saison dernière."

[07h45]

Ski alpin: beaucoup de vent, du lourd devant, les Français en recul à l'entraînement de la descente

Christof Innerhofer, Kjetil Jansrud, Beat Feuz, Mattias Mayer, Aksel Lund Svindal: voici le quintet de gros bonnets de la vitesse qui a dominé le deuxième entrainement de descente disputé ce vendredi sur le site de Jeongseon. Un entraînement retardé en raison du vent et dont le départ a été abaissé au niveau de la cabane du Super-G. Cinquième jeudi, Brice Roger est une nouvelle fois le meilleur tricolore avec le 15e chrono à 1’’06 de Christof Innerhofer.

"Je fais une faute de ligne au milieu, j’ai pris du vent. Je n’ai pas pris la bonne direction, je suis allé un peu loin et j’ai pris un peu peur. Mais je me sentais bien, c’est un entraînement correct. Je n’avais pas pris mes meilleurs skis. Il y a deux-trois choses à rectifier mais je me sens bien sur les skis", a réagi Brice Roger pour RMC Sport.

Adrien Théaux est 21e à 1’’38, Maxence Muzaton 27e à 1’’62. Dans l’optique du combiné programmé mardi, Victor Muffat-Jeandet a réalisé une manche intéressante, clonclue au 36e rang à 2’’13 du temps de référence. Idem pour Alexis Pinturault qui lâche 2’’58 sur Christof Innerhofer mais qui était satisfait de sa manche. "C’est bien mieux. Je fais 2-3 erreurs de trajectoire sur la fin de parcours. Ca reste à corriger et à peaufiner". Dernier entraînement programmé ce samedi à 11 heures. Mais le vent pourrait brouiller le programme.

Morgan Maury

[07h39]

A quoi va ressembler la cérémonie d'ouverture?

Les 23èmes jeux d'hiver s'ouvrent officiellement ce vendredi en Corée du Sud, à Pyeongchang. 35.000 spectateurs auront le privilège d'assister à la cérémonie d'ouverture, qui a lieu à midi, heure française. Une cérémonie marquée par des évènements inédits.

Toutes les informations ici

[07h34]

Patinage artistique

Dans l'épreuve par équipes, débuts compliqués pour Chafik Besseghier, qui a pris la 10e et dernière place du programme court avec un score de 61,06. C'est mieux pour le couple Morgan Cipres-Vanessa James (68,49), qui a pris la 6e place du programme court.

[07h31]

Ski de bosses

Du côté des hommes, Sacha Theocharis est le mieux classé des trois Bleus en lice après la première manche des qualifications. Avec 76,55, il se classe 10e. Suivent Anthony Benna (12e, 76,28) et Benjamin Cavet (21e, 72,74).

[07h27]

Départ parfait pour Perrine Laffont

Ce vendredi, Perrine Laffont a pris la première place de la première manche des qualifications en ski de bosses avec un score de 79,72. Sa compatriote Camille Cabrol a pris la 16e place avec un score de 68,89.

[07h18]

Avant la cérémonie, certaines épreuves ont déjà débuté

Même si les Jeux débutent officiellement ce vendredi avec la cérémonie d'ouverture, de nombreux athlètes sont entrés en piste jeudi et cette nuit.

Jeudi, les Français Jonathan Learoyd et Vincent Descombes-Sevoie ont validé leur ticket pour la finale du saut à ski (tremplin normal) en prenant respectivement la 29e et la 44e place sur 57 participants. Les 50 premiers étaient qualifiés.

Toutes les informations et les résultats ici

[07h14]

H-5 avant la cérémonie d'ouverture

Le biathlète Martin Fourcade sera le porte-drapeau de la délégation française lors du défilé d'ouverture. La cérémonie débutera à midi, heure française.

[07h10]

Bonjour

Bienvenue sur RMC Sport pour suivre en direct cette première journée des JO 2018 de Pyeongchang. Une quinzaine olympique à suivre jour et nuit sur notre site avec les épreuves en direct, tous les résultats, les dernières informations et les analyses de notre Dream Team.