RMC Sport

JO 2018: Pinturault décroche le bronze sur le slalom géant

Alexis Pinturault

Alexis Pinturault - AFP

Cinq jours après avoir décroché l'argent dans l'épreuve du combiné, Alexis Pinturault a pris le bronze sur le slalom géant derrière l'intouchable Autrichien Marcel Hirscher. Les autres Bleus engagés ont terminé dans le top 10.

Après une journée blanche, la délégation française retrouve enfin le sourire. En argent sur le combiné mardi, Alexis Pinturault a décroché la médaille de bronze ce dimanche sur le slalom géant pour offrir une huitième médaille à la France. Deuxième à l'issue de la première manche, le skieur de Couchevel a assuré l'essentiel lors de la deuxième manche pour de nouveau monter sur le podium des JO de Pyeongchang, lui qui avait déjà pris le bronze il y a quatre ans à Sotchi lors du slalom géant.

Quatre Français dans le top 10

En grande forme sur la piste de Yongpyong, il a terminé à seulement quatre centièmes du Norvégien Henrik Kristoffersen et à 1"31 de l'intouchable Autrichien Marcel Hirscher, déjà vainqueur du combiné alpin. Les trois autres Français, eux, peuvent nourrir des regrets. Idéalement placés après la première manche, Mathieu Faivre, Thomas Fanara et Victor Muffat-Jeandet n'ont pas réussi à se sublimer encore un peu plus lors de la deuxième manche pour glaner une médaille, mais ont tout de même terminé dans le top 10. Ils ont finalement pris les 5e, 6e et 7e place.

Si elle reste encore loin de son objectif de 20 podiums, la France compte désormais huit médailles. Elle mise sur Martin Fourcade pour en décrocher une neuvième ce dimanche sur la mass start (12h15, heure française). Trois jours après son inexplicable échec de l'individuel, le Catalan va livrer un duel au sommet avec son grand rival norvégien Johannes Boe pour accrocher une quatrième couronne olympique et devenir l'athlète français le plus titré aux JO, à égalité avec les escrimeurs Christian d'Oriola et Lucien Gaudin.

A lire aussi >> JO 2018: Novak Djokovic donne rendez-vous à son "sosie" Pierre Vaultier

VIDEO - JO 2018 : Les larmes de Justine Braisaz après la mass start

RR