RMC Sport

JO 2018: une Russe qui portait un t-shirt "Je ne me dope pas" a été contrôlée positive

Nadezhda Sergeeva portait un t-shirt "Je ne me dope pas"

Nadezhda Sergeeva portait un t-shirt "Je ne me dope pas" - Youtube (Roman Bibishev)

Nadezhda Sergeeva, membre de l'équipe russe de bobsleigh aux JO 2018, a été testée positive à une substance interdite, comme l'a confirmé la Fédération russe de bobsleigh. Quelques jours avant le début des Jeux, elle s'entraînait avec un t-shirt clamant "Je ne me dope pas"...

Après le curleur Alexander Krushelnitsky, un autre athlète russe a été attrapé par la patrouille. Cette fois, c'est une femme qui a échoué aux tests antidopage. La Fédération russe de bobsleigh l'a confirmé à Associated Press vendredi: Nadezhda Sergeeva, bobeuse de 30 ans, a été contrôlée positive.

Des traces d'un produit interdit, agissant sur le métabolisme pour traiter l'angine de poitrine, ont été détectées dans un échantillon prélevé dimanche 18 février.

Elle défendait les athlètes russes avant les Jeux

Ancienne heptathlète reconvertie dans le bobsleigh, Nadezhda Sergeeva assure qu'elle n'a pris aucun médicament. Mercredi, elle et sa compatriote Anastasia Kocherzhova se sont classées 12e.

Deux semaines avant le début des Jeux, la bobeuse défendait les athlètes russes. Nadezhda Sergeeva s'entraînait notamment avec un t-shirt sur lequel étaient inscrits les mots "Je ne me dope pas". Alexander Zubkov, président de la Fédération russe de bobsleigh, précise qu'elle prépare maintenant sa défense.

VIDEO >> JO 2018: Deux athlètes en compétition inventent le snowboard humain à PyeongChang

N.B