RMC Sport

JO 2021 (basket): "J'ai enfin passé ce putain de quart", savoure Batum

L'équipe de France de basket s'est qualifiée pour les demi-finales des Jeux olympiques 2021 en battant l'Italie, ce mardi au Japon (84-75) De quoi ravir Nicolas Batum, qui avait été sorti en quarts à Rio et Londres lors des précédentes éditions.

Un énorme soulagement. Nicolas Batum n'a pas caché sa satisfaction après la victoire de l'équipe de France de basket face à l'Italie, ce mardi aux Jeux olympiques 2021 (84-75). "Je vais peut-être être un peu vulgaire, mais j'ai enfin passé ce putain de quart olympique", a lâché le capitaine des Bleus, sorti à ce stade de la compétition à Londes en 2012 et Rio en 2016.

Face à des Italiens accrocheurs, l'ailier des Clippers (15 points, 14 rebonds), qui vient de prolonger de deux ans son contrat à Los Angeles, a montré la voie à ses partenaires sur le parquet de la Super Arena de Saitama (au nord de Tokyo). Sans jamais ménager ses efforts.

"Je ne voulais tellement pas le perdre"

Son agressivité, son charisme et sa vista ont fait beaucoup de bien aux joueurs de Vincent Collet. "Ce n'était pas évident, parce que les Italiens jouent très bien, explique le taulier de 32 ans. On savait que ça allait être compliqué. Ils nous ont mené la vie dure. Personnellement, j'étais un peu crispé parce que je ne voulais tellement pas le perdre."

Malgré une fin de match stressante, les Bleus ont réussi à valider leur ticket en demi-finales. Pour la troisième fois de leur histoire après 1948 et 2000. "On s'est fait un peu peur. On était à +14, il aurait fallu qu'on tue le match, estime Evan Fournier, auteur de 21 points et fraîchement recruté par les Knicks. L'Italie, c'est une équipe très chiante, ils nous posent des problèmes sur pleins de points parce qu'on a deux profils très différents. C'était vraiment une belle bagarre."

"On est venus pour une médaille d'or"

Il faudra en livrer une autre face à la Slovénie de Luka Doncic, jeudi à 13h, pour accéder à la finale. Et s'assurer une médaille. "On n'est pas venus juste pour gagner un quart", prévient Batum. "On s'en tape de la demi-finale", appuie Fournier.

Dominateur dans la raquette, Rudy Gobert (meilleur marqueur français avec 22 points) est encore plus cash à l'heure de se projeter sur la suite du tournoi: "On sait pourquoi on est venus, on est venus pour une médaille d'or. On savait que rien ne serait facile. Maintenant, on est impatient de jouer la demi-finale!".

Alexandre Jaquin avec Arnaud Valadon