RMC Sport

JO 2021: Simone Biles révèle avoir chuté plusieurs fois à l'entraînement en raison de ses "twisties"

La gymnaste américaine Simone Biles, avant la finale de la poutre, le 3 août 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

La gymnaste américaine Simone Biles, avant la finale de la poutre, le 3 août 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 - Lionel BONAVENTURE © 2019 AFP

Sur Twitter, la championne américaine de gymnastique artistique a répondu à un message vidéo montrant la Française Emilie Le Pennec chuter lourdement lors d'un saut. Elle a expliqué avoir fait les mêmes chutes lors des entraînements pendant les Jeux de Tokyo.

Médaillée de bronze à la poutre lors des Jeux de Tokyo, la superstar Simone Biles a ramené sa 7e médaille olympique de l'archipel, après un début de compétition très compliqué où l'Américaine a été rattrapée par les "twisties" - des pertes de repères dans les phases de saut - sans parler de l'affaire Larry Nassar et de la pression médiatique dans une discipline où la perfection est exigée.

Victime de chutes et de ses "twisties" lors de l'entraînement à Tokyo

Ce jeudi, la reine de la gymnastique artistique a fait une sortie remarquée sur Twitter, en réponse à une internaute mettant en avant une vidéo de la Française Emilie Le Pennec lors des championnats d'Europe 2002. On voit la championne olympique 2004 à Athènes aux barres asymétriques chuter lourdement, victime de ces mêmes "twisties" avec en commentaire : "je vous garantis que la même chose se serait produite si Simone avait continué". Ce que Simone Biles viendra confirmer en réponse : "oh oui, cela s'est produit plus de fois que je ne l'aurais souhaité lors de l'entraînement aux Jeux..."

À Tokyo, l'Américaine s'était retirée du concours général par équipes pour "se concentrer sur sa santé mentale", avant de déclarer forfait pour le concours général individuel et les finales par agrès (hormis la poutre). Elle avait alors expliqué : "je ne comprends pas comment faire des vrilles. C'est le sentiment le plus étrange et le plus bizarre. C'est honnêtement pétrifiant d'essayer de faire un mouvement mais de ne pas avoir l'esprit et le corps en synchronisation".

CP