RMC Sport

JO 2024: la cérémonie d'ouverture en plein centre-ville de Paris? "Une super idée" selon Estanguet

Interrogé au micro de RMC Sport sur les contours de la future cérémonie d’ouverture des JO de Paris 2024, le patron de l’épreuve, Tony Estanguet, a affirmé sa volonté de vouloir réaliser un événement marquant. En s’inspirant de ce que proposeront les Jeux olympiques de la Jeunesse, ce samedi, à Buenos Aires, avec une cérémonie d’ouverture en dehors d’un stade.

"Aujourd’hui ce n’est pas exclu, on n’a pas encore commencé à vraiment travailler le sujet, mais ce qui est sûr c’est qu’on veut que la cérémonie cartonne, qu’elle impressionne tout le monde." Paris 2024 est encore loin – c’est dans six ans quand même – et le comité d’organisation a encore le temps de voir, revoir et d’ajuster sa copie. Toujours est-il que le dossier de la cérémonie d’ouverture commence à prendre de l’importance.

Et une idée a germé: une cérémonie en plein Paris et non pas dans une enceinte fermée comme un stade. "On a envie de bousculer le modèle d’organisation, a expliqué au micro de RMC Sport Tony Estanguet. On n’est pas encore sur la cérémonie d’ouverture ou de clôture, parce que ça viendra dans un deuxième temps, mais on a envie que les 28 sports, les sports additionnels et les fan-zones, se fassent dans un nouvel état d’esprit."

Cet esprit, c’est celui que compte insuffler ce samedi les Jeux olympiques de la Jeunesse, avec une cérémonie sur la principale avenue de Buenos Aires (Argentine). "C’est un super idée, les Jeux vont vers la population. Je pense que pendant très longtemps, on est resté sur un modèle d’organisation de jeux où quelque part la population, les villes devaient s’adapter au modèle des Jeux olympiques et paralympiques. Maintenant c’est différent, le paradigme est complètement nouveau, se réjouit le triple champion olympique de canoë. Ce sont les Jeux olympiques et paralympiques qui s’adaptent aux besoins des villes, aux envies des organisateurs. Organiser une cérémonie d’ouverture en plein centre-ville, pour qu’il se transforme en une ville olympique, c’est une super idée. C’est ce qu’on a envie nous aussi à Paris en 2024."

"Le lieu de la flamme sera symbolique, car c'est le symbole des Jeux"

Sur les Champs-Elysées, la plus belle avenue du monde? "La cérémonie doit être à la mesure de l’ambition de nos Jeux, de la qualité, de ce caractère exceptionnel qu’auront ces Jeux. On va regarder tout ce qui est possible, assure Estanguet. Ça sera peut-être dans un stade, ou pas. Au-delà de ça, je voudrais qu’on continue à être très ambitieux sur Paris 2024, parce qu’il y a de la place pour organiser de très grands Jeux." 

Si le projet de cérémonie d’ouverture en plein Paris finit par voir le jour, il faudra bien déterminer une place de choix à… la flamme. "Ce qui est sûr, c’est que ce lieu sera symbolique car c’est le symbole des Jeux et qu’il faut qu’on trouve le symbole de Paris, souligne le patron des JO Paris 2024. On va y réfléchir. Il ne faut pas non plus tomber dans les clichés, on veut surprendre. Aujourd’hui, on veut nourrir l’ambition, que c’est Jeux impressionnent sur toutes les dimensions et pas uniquement sur la partie de l’organisation."

A.D avec Maureen Lehoux