RMC Sport

Monclar : "Ça ne sert à rien de s'inquiéter pour les Bleus"

-

- - -

L'équipe de France masculine, sans Tony Parker, a enchaîné trois défaites de rang contre la Serbie, la Croatie et l'Argentine. Juste avant le début des Jeux Olympiques, ce n'est pas vraiment une préparation idéale. Mais pour Jacques Monclar, il n'y a pas à trembler outre-mesure pour les Bleus. Le retour du boss Parker devrait chasser les doutes.

L’équipe de France masculine de basket est arrivée ce mardi à Rio de Janeiro, à trois jours du coup d’envoi des Jeux olympiques. Les hommes de Vincent Collet ont débarqué après avoir encaissé trois défaites de rang en Argentine : face à la Serbie (88-105), face à la Croatie (70-76), et donc contre l’Argentine lundi (79-86). Faut-il avoir peur pour les Bleus avant le début du tournoi olympique ? Pas selon Jacques Monclar.

A lire aussi >>> JO 2016 - Basket : l’Argentine enfonce les Bleus

« Ça ne sert à rien d'être inquiet. Trois défaites de suite, ce n'était pas arrivé depuis une éternité. Il n'y avait pas Tony Parker, qui est clairement le boss de cette équipe (même si Boris Diaw est une capitaine de référence), assure le membre de la Dream Team RMC Sport. On n'est pas habitué à perdre trois matchs de suite. A Rio, le premier match en poule sera contre l'Australie. Et sans vouloir mettre la pression, cette rencontre va déterminer beaucoup de choses pour la suite.

A lire aussi >>> Tony Parker à nouveau papa

« Les repères collectifs sont là »

Il faut enchaîner par une victoire, quelle qu'elle soit. Quand les autres délégations voient arriver l'équipe de France sans Tony Parker, elles se demandent si ce n'est pas l'équipe de Hollande. Au-delà du jeu, c'est le boss avec Boris Diaw. Cette équipe tourne ensemble depuis 2009. Les repères collectifs sont là. Il s'agit désormais d'affiner chaque joueur pour être impeccables quand commencera la compétition. Il faut toujours s'inquiéter, mais bon, pas trop ! »