RMC Sport

Mondiaux de judo: Gneto encore disqualifiée

Priscilla Gneto

Priscilla Gneto - AFP

Comme aux JO, Priscilla Gneto a été disqualifiée ce mercredi, aux Mondiaux de Budapest. Un symbole de la mauvaise matinée française, hormis pour Hélène Receveaux.

Priscilla Gneto doit se croire dans un cauchemar. Disqualifiée aux Jeux Olympiques pour une action qui a fait jurisprudence, elle a vécu pareille mésaventure ce mercredi au 2e tour des moins de 57 kilos contre la Mongole Dorjsuren. De manière involontaire sur un mouvement d'épaule, Gneto a appliqué un waki-gatame (une clef de coude) sur la vice-championne olympique. Après visionnage de la vidéo, Gneto a été exclue. Terrible pour la Tricolore, qui revenait "pleine balle" avec son titre européen et pouvait prétendre à une médaille mondiale.

D'autres Français en lice n'ont pas eu plus de succès. Face au Slovène Martin Hojak, Benjamin Axus (-73kg) n'a jamais trouvé l'ouverture. Le combattant adverse avait bien étudié le Parisien. Deux waza-ari puis une bonne gestion au sol pour ippon, Axus a été sorti en 16e de finale de son premier championnat du monde. Après Axus et Gneto, c'est Pierre Duprat (-73kg) qui a été éliminé. Le Français a subi la loi de l'Azerbaïdjanais Orujov, vice-champion olympique. Duprat a encaissé un waza-ari sur sumi-gaeshi à mi-combat et n'a pas réussi à remonter.

Receveaux seule rescapée

La seule bonne nouvelle vient d'Hélène Receveaux. Pour la première fois depuis lundi, un Français est en demi-finale de ces Mondiaux de judo. Hélène Receveaux atteint le dernier carré des moins de 57 kilos après un succès sur la Britannique Smythe-Davis. La Dijonnaise a inscrit un waza-ari sur son o uchi-gari en début de combat et a gardé cet avantage jusqu'au bout des quatre minutes. En demi-finale à partir de 16h, elle rencontrera celle qu'elle-même présente comme la favorite pour le titre, la Japonaise Yoshida.

Morgan Maury, à Budapest