RMC Sport

100m : Manaudou remporte le tour de chauffe

Florent Manaudou

Florent Manaudou - -

Florent Manaudou a signé le meilleur temps des séries et demi-finales du 100m des championnats de France, ce vendredi à Chartres, en 49’’01. Mais la véritable explication aura lieu ce samedi en finale.

Les « purs cent » n’ont pas fait trop de vagues ce vendredi aux championnats de France de Chartres. Pour les séries et les demi-finales du 100m, les ténors du sprint français n’ont pas forcé, préférant reporter la grande explication à ce samedi pour la finale (18h37). Florent Manaudou, Yannick Agnel, Fabien Gilot, Mehdy Metella et Grégory Mallet en ont gardé sous le pied. Et cela s’est vu. Si Mehdy Metella avait réalisé le meilleur temps des séries du matin en 49’’88, la hiérarchie a changé dans l’après-midi.

Florent Manaudou, sacré sur 50m la veille, a gagné le « premier round » avec un chrono de 49’’01 en demie. Agnel (49’’25), Metella (49’’27), Mallet (49’’66) et Gillot (49’’95) n’ont pas fait mieux. « Au niveau de l’énergie ça allait mais c’était beaucoup trop brouillon, tempère toutefois le champion olympique du 50m. Il y avait comme une bulle d’énergie autour de moi qui partait dans tous les sens, donc il faut faire un peu de replacement pour demain. Ça veut dire que je nage mal. Je passe devant sur le premier 50m mais pas forcément avec la bonne nage. »

Agnel : « Tout le monde a un peu caché son jeu »

Pour Manaudou, l’opération est en partie réussie pour se mettre en confiance. Car si le Marseillais a fait du 100m sa priorité pour ces championnats de France, Romain Barnier, son coach, rappelait ce vendredi que son élève n’avait jamais pris part à une finale nationale sur la distance. Mais cela ne l’empêche de viser une grosse performance, quitte à emmener les autres dans sa vague.

« Ça fera une belle bagarre demain je pense, déclare Manaudou. On garde un peu d’influx pour la finale. » Il en faudra, car cette fois tout le monde sera à fond. A commencer par Yannick Agnel, en quête d’un triplé 100m, 200m et 400m. « Tout le monde a encore un peu caché son jeu, déclare l’ancien Niçois. J’ai essayé d’en garder sous le pied pour le premier 50m pour revenir sur le deuxième. On verra ça demain soir. Il y a possibilité pour que ça aille très vite. Il ne tient qu’à nous de le réaliser. »

A lire aussi :

>> Lacourt et Manaudou réveillent Chartres

>> Lacourt, champion sans éclat

>> Agnel prépare l’avenir

AA avec J.Ri et à Chartres