RMC Sport

Bernard : « Y a une erreur de chrono ! »

Bernard en coulée lors de son record du monde sur 100 mètres vendredi à Eindhoven.

Bernard en coulée lors de son record du monde sur 100 mètres vendredi à Eindhoven. - -

Le Français Alain Bernard, détenteur du nouveau record du monde du 100 mètres en 47’’60, ne pensait pas parvenir à un tel exploit si tôt. Maintenant, il est l’homme à abattre.

Alain, un record du monde, c’est extraordinaire…
Je ne pensais que ça arriverait aussi vite. Je savais que j’avais quelque chose de « gros » dans les pattes, ça pouvait tourner autour de 47’’5, mais que ça arrive aujourd’hui, et bien, tant mieux. Que ça arrive si tôt, ça veut peut-être dire qu’il y a des choses à améliorer, on va bien analyser la course avec Denis (Auguin son coach), mais surtout on va bien récupérer parce que ce n’est que le début des championnats d’Europe, et derrière il y a la concurrence.

Que ressentez-vous ?
Ça doit se voir dans mes yeux… C’est énorme, c’est énorme… (Emu). Il y a des années de travail, on en c… à l’entraînement, mais le plus dur c’est de concrétiser. Quand on concrétise ça, et qu’il y a encore de la marge, on a envie d’aller plus loin.

Racontez-nous votre course…
J’étais bien, comparé à d’habitude où je flanchais à 75 mètres, là je sentais que j’avais encore de la fraicheur, je me suis dit d’y aller, de voir ce que j’avais dans les jambes.

Vous avez battu le record de Pieter van den Hoogenband de 24 centièmes…
Oui, c’est symbolique. J’espère qu’il se rétablira vite pour qu’il puisse revenir dans la bagarre, parce que VDH est le roi du sprint pendant des années, c’est lui qui détenait le record du monde. Il a été l’homme à abattre, maintenant c’est moi. Il va falloir assumer.

Qu’avez-vous pensé en voyant le record du monde sur le panneau ?
Ce n’est pas possible, il y a une erreur de chrono (Rires) ! Non, c’est énorme, on apprécie vraiment ce moment là et on essaie de le vivre à fond.

La rédaction - Julien Richard