RMC Sport

Ça n'arrête pas !

Mélanie Hénique (à droite) sur le podium du 50m papillon

Mélanie Hénique (à droite) sur le podium du 50m papillon - -

Et deux médailles de bronze supplémentaires dans l'escarcelle des Bleus à Shanghai: celle d'Alain Bernard sur 50m nage libre et celle de Mélanie Hénique sur 50m papillon. Camille Lacourt est en finale du 50m dos.

Ca n’arrête pas ! Alain Bernard a remporté sa première médaille en championnat du monde sur 50m nage libre. Parti à la ligne d’eau numéro 8, l’Antibois s’est classé troisième de cette course (21’’92) à deux centièmes de la médaille d’argent de l’Italien Luca Dotto. « J’ai essayé d’être concentré mais surtout de prendre du plaisir a déclaré Bernard. Je me suis dit que c’était peut-être ma dernière finale. On ne sait pas ce qui peut arriver. J’ai eu envie de la vivre à fond. C'est très bien.»Cesar Cielo a confirmé sa domination sur cette distance depuis les JO de Pékin en prenant l’or (21’’52). C’est la deuxième médaille d’or du Brésilien dans ces Mondiaux après le 50m papillon. La France compte maintenant 9 breloques au compteur.

Mélanie Hénique a surfé sur la vague qui porte l’équipe de France de natation lors de ces mondiaux de natation. La nageuse d’Amiens (25’’86), qui porte le bonnet de bain de Jérémy Stravius, est allée décrocher une inattendue médaille de bronze sur 50m papillon alors qu’il y a un an elle s’était classée troisième des championnats d’Europe sur cette distance: « C'est énorme. Je n'y crois pas. Je n’arrive même pas à sortir les mots. Je pense que le bonnet de Jérémy (Stravius) m'a porté chance. C'est le plus beau jour de ma vie. Je n'allais pas laisser Jérémy, seul médaillé. J'ai battu mon record de France, une médaille aux championnats du monde. Je vis un rêve» a-t-elle commenté. La victoire revient à la Néerlandaise Inge Dekker (25’’71) devant la Suédoise Therese Alshammar et Hénique.

Alexiane Castel a terminé huitième de la finale du 200m dos à Shanghai (2’09’’07). La victoire revient à la jeune Melissa Franklin (16 ans) dans un énorme chrono de 2’05’’10. Le podium est complété par l’Australienne Hocking et la Néerlandaise Van Rouwendaal, qui a grandi dans le Périgord.

Malgré un départ raté, Camille Lacourt s’est qualifié pour la finale du 50m dos des championnats du monde de natation, qui aura lieu demain. Le Marseillais (24’’85) a pris la deuxième place de sa demi-finale derrière le Britannique Liam Tancock (24’’62). Il s’agit du deuxième temps des qualifiés. Demain, Lacourt partira de la ligne d’eau numéro 5. Le Sud-Africain Gerhard Zandberg a dominé l’autre demie (24’’91).