RMC Sport

Ch. d’Europe de natation : Manaudou reste invaincu... de justesse

-

- - AFP

Florent Manaudou s’est imposé en finale du 50m nage libre des championnats d’Europe de natation ce dimanche du côté de Londres. Champion olympique sur cette distance en 2012, le nageur de 25 ans conserve son titre pour 6 centièmes.

Qualifié pour la finale du 50m nage libre avec le meilleur temps des demies, Florent Manaudou a assumé son statut de favori ce dimanche après-midi. Invaincu sur sa distance de prédilection depuis deux ans, le nageur de 25 ans s’est imposé en 21’’73 devant l’Ukrainien Andriy Govorov (21’’79) et le Britannique Benjamin Proud (21’’85).

>> A lire aussi : Manaudou : "Spécial de revenir dans le bassin où tout a commencé"

Deuxième médaille d'or pour Manaudou

Florent Manaudou conserve ainsi le titre acquis à Berlin en 2014. Déjà titré sur le relais 4x100m lundi dernier avec William Meynard, Fabien Gilot et Clément Mignon, Florent Manaudou ajoute une nouvelle ligne à un palmarès déjà bien rempli. Mais il ne s'est sûrement pas rassuré à quelques semaines des Jeux Olympiques de Rio car, ce dimanche, Florent Manaudou n'a réalisé que le 26e chrono de sa carrière sur 50m nage libre. « J’ai voulu nager vite mais ça n’a pas marché. Ce qui m’énerve le plus, c’est que je me sentais bien pendant la course. Je me suis peut-être un peu trop regardé nager », a-t-il expliqué après la course. Avant de proposer une autre explication à son chrono décevant : « J’ai beaucoup rigolé, beaucoup fait le con dans les tribunes à regarder les autres parce que je prenais un peu ça à la légère. Et quand j’ai voulu me remettre dedans, ça n’a pas trop marché. »

>> A lire aussi : Natation : pourquoi le relais français est aussi fort

L'argent sur le relais 4x100m 4 nages

Moins de deux heures plus tard, le licencié du Cercle des nageurs de Marseille retrouvait les bassins de Londres pour la finale du relais 4x100m 4 nages en compagnie de Benjamin Stasiulis, Giacomo Perez Dortona et Mehdy Metella. Les Bleus n'ont pu accrocher que l'argent derrière la Grande-Bretagne (3'33''89 contre 3'32''15). La Hongrie finit 3e.