RMC Sport

Chine : l’AMA enquête sur cinq nageurs positifs

Le nageur chinous Sun Yang lors des Mondiaux 2015

Le nageur chinous Sun Yang lors des Mondiaux 2015 - AFP

Contacté par des lanceurs d’alerte, le quotidien britannique The Times a transmis à l’Agence mondiale antidopage des informations sur cinq nageurs chinois dont les contrôles positifs auraient été cachés par leur pays. L’AMA a ouvert une enquête.

Avec le Times, à chaque jour sa révélation sur le dopage. Après la natation russe la veille, c’est son homologue chinoise qui se retrouve ce jeudi au cœur des informations du quotidien britannique. Selon ce dernier, l’Agence mondiale antidopage (AMA) aurait ainsi ouvert une enquête sur cinq nageurs chinois dont les contrôles positifs auraient été cachés par leur pays.

Passée sous silence par les autorités chinoises pour éviter un scandale lors des qualifications olympiques, l’information a été transmise au Times par des lanceurs d’alerte, qui ont demandé au quotidien de transmettre les informations à l’AMA car ils étaient incapables de le faire eux-mêmes en raison de la surveillance d’Etat en Chine.

Zhou Ming, un retour qui fait peur

Alors que l’AMA a ouvert une enquête, son porte-parole a évoqué des « accusations très sérieuses » qui demandent « de plus amples investigations ». « L’AMA est en train d’étudier les informations que lui ont été fournies par le Times afin de déterminer exactement quelles mesures doivent être prises », poursuit Ben Nichols.

Deux des contrôles auraient eu lieu en octobre, les trois autres au début de l’hiver. « Les bassins sont inondés de vilaines rumeurs et il y a beaucoup de peur », a expliqué un intermédiaire d’une des sources chinoises. Autre information de nature à ne pas rassurer : selon le Times, Zhou Ming – maître d’œuvre du système de dopage des années 1990 qui avait entraîné les contrôles positifs de plus de 45 adolescents – travaillerait de nouveau avec des nageurs à Tianjin alors que l’ex-entraîneur national avait été suspendu à vie en 1998. Pour rappel, la Chine avait terminé deuxième du classement des nations en natation lors des JO 2012 à Londres.