RMC Sport

Dopage: Phelps veut des suspensions à vie dès le premier contrôle positif

Dans un entretien accordé à CNN, Michael Phelps appelle à plus de sévérité concernant la lutte antidopage. La légende des bassins prône la suspension à vie pour tout sportif subissant un contrôle positif.

Il appelle à plus de sévérité. Dans un entretien accordé vendredi à CNN, Michael Phelps assure que la lutte anti-dopage peut être menée plus efficacement. "Cela doit changer. Si vous êtes contrôlé positif une fois, vous ne devriez plus jamais être autorisé à concourir", confie l'ancien champion américain de 34 ans, qui estime que le circuit mondial n’a jamais été totalement propre durant sa carrière.

Retraité depuis trois ans, le sportif le plus titré et le plus médaillé de l'histoire des Jeux olympiques, avec 28 médailles (dont 23 en or) remportées entre 2004 et 2016, Phelps prône donc des suspensions à vie, lui qui a toujours été persuadé d’avoir dû batailler contre des concurrents dopés.

Chantre de la lutte anti-dopage

"Je ne pense pas m’être présenté à une compétition internationale dans laquelle tous les concurrents étaient propres. Lorsque je concours aux Etats-Unis, je sais qu’on est tous propres, parce nous sommes soumis aux mêmes choses. Au niveau international, je pense qu’il faut faire quelque chose, et il faut le faire maintenant", avait-il déjà confié en mars 2017 lors d’une audition devant une commission du Congrès américain.

Pendant les JO de Rio en 2016, la légende des bassins avait également regretté que des nageurs contrôlés positifs et suspendus pour dopage puissent participer aux Jeux, pointant du doigt la Russe Yulia Efimova et le Chinois Sun Yang: "C'est contraire à ce que le sport est censé être et ça m'énerve. Cela me fend le coeur et j'aimerais que quelqu'un fasse quelque chose à ce sujet."

RR