RMC Sport

JO 2016 : un nageur canadien fait un doigt d’honneur à son père avant chaque course (mais c’est pour la bonne cause)

-

- - AFP

Santo Condorelli va disputer les premiers Jeux olympiques de sa carrière à Rio. Et le nageur canadien pourrait choquer quelques personnes avec son rituel d’avant-course, où il échange un geste obscène avec son père en tribunes.

A première vue, ça ressemble à un doigt d’honneur. Ni plus ni moins. Mais pour Santo Condorelli, c’est surtout une manière de se motiver et de donner confiance avant de plonger. Le nageur canadien de 21 ans, engagé aux Jeux olympiques de Rio, effectue ce geste avant chacune de ses courses. Il lève son majeur en l’air en direction de son père américain, Joseph, généralement en tribunes. Et ce dernier lui rend la pareille.

>> JO 2016 : où et comment regarder les JO 2016 ?

Un curieux rituel auquel s’adonne Condorelli depuis qu’il a 8 ans. A cette époque, celui qui est né au Japon et qui choisira de représenter le Canada de sa mère, enchaîne les défaites et les déconvenues dans les bassins. Son père décide alors d’instaurer cette habitude assez étrange. « Tu dois construire ta confiance toi-même et dire "fuck" à tous tes adversaires. A chaque fois que tu seras derrière le plot de départ, fais-moi un doigt d'honneur et je te le rendrai », explique-t-il à son fils.

>> JO 2016 : demandez le programme (très complet)

Il a dû modifier son geste après une polémique

Pendant des années, Condorelli et son père se tiennent à leur étrange communion. Jusqu’en 2012, où la télévision canadienne retransmet le geste jugé obscène par beaucoup de spectateurs. Devant la polémique, le spécialiste du sprint est obligé de présenter ses excuses. Et décide de modifier son rituel. Désormais, il positionne son majeur au milieu de son front, comme pour replacer ses lunettes. Reste à savoir ce qu’il fera lors de son entrée en lice aux JO mardi à l’occasion des séries du 100m nage libre.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur