RMC Sport

Mondiaux : Lacourt montre les crocs

Camille Lacourt

Camille Lacourt - -

Le Marseillais Camille Lacourt, qui a réalisé le meilleur temps des demi-finales du 50m dos, s’annonce candidat au titre mondial, ce dimanche à Barcelone. Mais son compère Jérémy Stravius brigue lui aussi la plus belle des médailles.

« Ça ne me dérange pas d’être le favori. » Camille Lacourt est un candidat déclaré à la victoire en finale du 50m dos, ce dimanche soir à Barcelone. Boosté par sa première place et le meilleur temps des demi-finales (24’’39), le beau gosse de la natation française affiche haut et fort ses ambitions. « Clairement, je veux gagner », enchaîne-t-il. Le pensionnaire du Cercle des nageurs de Marseille a vécu trop de désillusions pour la jouer petit bras. « En 2011, je suis arrivé épuisé aux championnats du monde. L’an passé (aux JO de Londres), je n’ai pas fait tout ce qu’il fallait à l’entraînement. Cette année, je suis en forme et je suis content que ça se voie en compétition. »

La perte de son titre mondial sur 100m dos en début de semaine (il a terminé à la 5e place) serait-elle déjà oubliée ? Dans l’esprit de Camille Lacourt, il ne s’agissait que d’une parenthèse malheureuse au cœur d’un été qui veut lui sourire. Le Marseillais assure en tout cas avoir de bonnes sensations. « Depuis le début de semaine, je savais que j’étais en forme mais je n’arrivais pas forcément à le montrer dans l’eau, explique-t-il. Ça fait plaisir de se régaler dans cette demi-finale et ça fait du bien de retrouver ses sensations. »

Lacourt : « Etre sur la plus haute marche »

Vice-champion du monde du 50m dos il y a deux ans à Shanghai, Lacourt a donc une belle carte à jouer en finale, tout comme ami Jérémy Stravius. Ces deux-là sont toujours inséparables. L’Amiénois, qui a terminé juste derrière Lacourt, a réalisé le deuxième meilleur temps des demi-finales (24’’45). Ceux qui avaient partagé la couronne mondiale du 100m dos en 2011 rêvent d’une issue aussi exceptionnelle ce dimanche soir, en clôture des Mondiaux. Enfin presque.

« J’espère qu’on sera tous les deux sur les marches du podium et que je serai sur la plus haute, sourit Camille Lacourt. Avec Jérémy, ça fait quelques années qu’on se tire la bourre. C’est toujours un honneur de nager avec un nageur de ce calibre. J’espère qu’on sera tous les deux sur la boîte. » Le médaillé de bronze du 100m dos y va lui aussi de son petit mot sympa à l’égard de son adversaire. « Camille, c’est le plus gros adversaire, reconnait-il. Il a très bien nagé. Mais ça reste une demi-finale… » Vivement la bagarre finale.

A lire aussi :

Cielo : « Je n'en reviens pas ! »

F. Manaudou : « Un échec qui va me faire du bien »

Les larmes de Cielo

Aurélien Brossier avec CG, FG et JR à Barcelone