RMC Sport

Muffat : « Un bilan mitigé »

Camille Muffat

Camille Muffat - -

Plombée par son échec sur 400m, dont elle est championne olympique en titre, Camille Muffat s’est rattrapée en décrochant deux médailles de bronze mondiales (200m et 4x200m), mercredi et jeudi. Mais la Niçoise ne cache qu’elle était venue chercher beaucoup mieux à Barcelone.

Camille, vous conservez cette troisième place acquise aux JO de Londres l’an dernier…

Oui, on la garde et c’était beaucoup plus serré. L’an passé, on était nettement plus loin des Etats-Unis et de l’Australie. Avec un début de semaine différent pour chacune, je pense qu’on aurait peut-être pu accrocher la deuxième place. Mais c’est comme ça. On n’a rien à regretter et on est content que ce relais progresse.

Que représente cette médaille de bronze par rapport à celle que vous avez décrochée en 200m nage libre ?

On ne le vit pas de la même manière. La médaille individuelle récompense un travail fourni toute l’année. On ne le doit qu’à soi-même. Le relais, c’est différent. On sait qu’on a contribué à quelque chose, pour notre pays. Quoi qu’il se passe, on partage ça à quatre. Remporter des médailles est assez nouveau pour les relais féminins français. C’est donc une grande joie à chaque fois que ça se produit.

Votre bilan personnel de ces Mondiaux est-il finalement positif avec ces deux médailles de bronze ?

Oui, tout le monde ne va pas repartir avec deux médailles. Ça reste quand même moins bon que l’année dernière aux Jeux (or sur 400m, argent sur 200m et bronze sur 4x200m, ndlr). C’est un petit peu mitigé. Pour faire mieux, j’aurais dû avoir des gestions de course un peu différentes. Mais je suis contente de terminer sur cette médaille de bronze en relais.

A lire aussi :

>> Les Bleues touchent du bronze

>> Magnussen reste le patron

>> Gilot : « Je reviendrai plus fort »

Propos recueillis par François Giuseppi, à Barcelone