RMC Sport

Natation (France) : Vers un repêchage d’Agnel sur 200m ?

Yannick Agnel

Yannick Agnel - AFP

Au lendemain de l’imbroglio sur les résultats du 200m des championnats de France à Montpellier qui privent Yannick Agnel de la défense de son titre olympique, Jacques Favre, le DTN, a ouvert la porte ce jeudi à un repêchage du Mulhousien, classé 3e alors qu’il a terminé 2e au vu des images vidéo. Jordan Pothain se dit prêt à céder sa 2e place.

Yannick Agnel défendra-t-il son titre olympique sur 200m à Rio ? Mercredi soir, la réponse était non. Ce jeudi matin, la réponse est « peut-être » voire « probablement ». Petit rappel des faits : hier lors de la finale du 200m des championnats de France, le nageur de Mulhouse a officiellement terminé à la 3e place derrière Jérémy Stravius (1er) et Jordan Pothain (2e).

Alors que seules les deux premières places sont qualificatives pour les JO à condition que les minima soient réalisés (ce qui ne fut pas le cas hier à la piscine d’Antigone de Montpellier), Yannick Agnel a vu ses chances d’être à Rio sur 200m s’envoler d’un seul coup. Rageant, d’autant qu’il est arrivé avant Jordan Pothain comme le prouvent assez nettement les images vidéo.

Favre : « Les critères de sélection sont ouverts jusqu’à la fin des championnats »

Reste que cet énorme imbroglio autour du règlement pourrait finalement tourner en faveur du champion olympique. Ce jeudi matin, Jacques Favre, le Directeur technique national, a clairement ouvert la porte à un repêchage de Yannick Agnel.

« Pour l’instant, il est 3e mais les critères de sélection sont ouverts jusqu’à la fin des championnats, rappelle le DTN qui s’est dit « vraiment désolé »pour Agnel. On va tout analyser. On mettra en priorité la meilleure équipe possible à Rio. Le sujet est plus sur le temps. On est en train de vérifier. Toutes les options sont ouvertes mais aujourd’hui, aucun nageur de 200m nage libre est qualifié aux Jeux Olympiques. »

Pothain : « Je n’aurai aucun mal à me retirer »

En s’accordant une certaine souplesse sur les critères de qualification (liés désormais à un obscur calcul de pourcentage entre le chrono exigé et le chrono réalisé), la Fédération pourrait donc trouver une solution pour son champion olympique qui est également l’une de ses têtes de gondole, d’autant que Jordan Pothain, 2e devant l’ancien Niçois, se dit désormais prêt à céder sa 2e place.

« Après avoir vu la vidéo, je n’ai aucun mal à avouer que Yannick est sûrement devant, a-t-il confié ce matin. Malheureusement, la décision officielle est que je suis deuxième. Ce sera à la Fédération de décider. Je n’aurai aucun mal à me retirer en ce qui concerne le résultat de cette course. » Un premier pas vers Rio pour Agnel ?

la rédaction avec JR et JL à Montpellier