RMC Sport

Stravius : « Le relais, c’est toujours magique »

Jérémy Stravius et le relais 4x200m NL français en finale

Jérémy Stravius et le relais 4x200m NL français en finale - -

Quatrième temps des séries du 4x200m NL ce vendredi matin aux Mondiaux de Barcelone, le relais français cherchera ce soir (19h41) à monter sur le podium. Jérémy Stravius, l’un des médaillés d’argent des JO 2012 sur cette épreuve, reste sous le charme.

Jérémy Stravius, avez-vous envie de revivre les mêmes émotions que sur le 4x100m, médaillé d'or dimanche ?

Bien sûr. C’est l’esprit du relais. C’est une course à part entière. A chaque fois, je suis très heureux de faire partie de ces relais, que ce soit en séries ou en finale. C’est une ambiance différente. On nage, mais on le vit aussi au bord du bassin. C’est toujours quelque chose de magique. Vivre ça, ça ne me déplait pas. Au contraire !

Pouvez-vous aller chercher la médaille d’or ?

On fera tout pour faire la meilleure performance. On sait qu’il y a des nageurs qui sont absents par rapport à l’an dernier. On fait avec l’effectif qu’on a. On va prendre notre chance et essayer de grappiller des places.

Ce relais 4x200m NL a désormais une histoire…

Il a une histoire, oui. Ça fait des années qu’on le construit. Au fur et à mesure, on monte en puissance. Il y a eu 2010 avec la troisième aux championnats d’Europe, 2011 avec la deuxième place aux Mondiaux à Shanghai, 2012 avec la deuxième place aux Jeux Olympiques. On est toujours présent. Ce qu’il faut, c’est que beaucoup s’y mettent. Il ne faut pas avoir peur d’un 200m.

Pourquoi ne faut-il pas avoir peur ?

C’est vrai que ça demande beaucoup d’entraînement, que c’est une technique différente du 50 et du 100m. Mais je pense que ça vaut le coup quand même de s’y mettre et d’avoir une plus grosse densité sur ce 200m. On a besoin de gros nageurs. On en a certes, mais on a besoin d’étoffer ce relais. En tout cas, je suis très content de la perf’ de Lorys (Bourelly). C’est vraiment bien. Je pense qu’il va pouvoir encore progresser.

A lire aussi :

- Agnel : « On est tous focalisés sur le 4x200m »

- Stravius détrôné mais bronzé heureux

- Stravius : « Un relais de fou ! »