RMC Sport

A la rencontre de Julien Augé

-

- - -

Né il y a 31 ans, le premier jockey de Christophe Ferland a effectué ses classes à Chantilly, posé ses valises à l’Ile Maurice et aux Etats-Unis avant de revenir se fixer dans son Sud-Ouest natal. Vainqueur surprise du quinté du 18 avril à Longchamp, l’ex-apprenti de Robert Collet revient sur son parcours, évoque son actualité, mais aussi ses espoirs dans la Casaq Ligue 2013.

Né il y a 31 ans, le premier jockey de Christophe Ferland a effectué ses classes à Chantilly, posé ses valises à l’Ile Maurice et aux Etats-Unis avant de revenir se fixer dans son Sud-Ouest natal. Vainqueur surprise du quinté du 18 avril à Longchamp, l’ex-apprenti de Robert Collet revient sur son parcours, évoque son actualité, mais aussi ses espoirs dans la Casaq Ligue 2013.

A l’origine

La télévision a parfois quelques vertus. Pas vraiment prédestiné à devenir jockey ( « ma mère est coiffeuse, mon père ingénieur en électronique » ), le natif de Toulouse, passionné de compétition, découvre les courses par le biais de la petite lucarne et décide d’être pilote. Direction l’école du Moulin à Vent dans l’Oise : « La région parisienne, c’était tout nouveau pour moi. Ce n’était pas évident au début, j’étais comme déraciné. » Robert Collet le prend sous son aile et le jeune adolescent va très vite progresser.

Des envies de voir autre chose

Chez Robert Collet, puis chez John Hammond, Julien Augé se fait connaître, entre autres, dans les événements (il en a remporté 38 à ce jour). Il attire même l’attention d’André Fabre qui le sollicitera plusieurs fois entre 2007 et 2008. Mais, malgré un statut enviable, le jeune espoir a très vite le sentiment de « tourner en rond. Les places de titulaires étant déjà occupées dans les grandes maisons cantiliennes, j’ai décidé de partir. J’avais aussi envie de connaître d’autres façons de travailler. » Après un court passage par l’Ile Maurice, il intègre temporairement le team de Christophe Clément aux Etats-Unis : « Une expérience qui m’a permis de progresser, notamment sur ma position à cheval, et m’a redonné confiance en mes moyens.»

Retour gagnant

Ayant la possibilité de poursuivre sa collaboration avec Christophe Clément en tant que jockey, « Ulysse » Augé effectue un crochet par la France pour notamment régler quelques détails administratifs. Un crochet qui va tout changer. Christophe Ferland profite en effet de sa présence pour lui confier une monte à Niort alors qu’il n’avait plus goûté à la compétition depuis un long moment : « J’ai remporté cette course. Christophe Ferland m’a proposé de devenir son premier jockey. C’était une formidable chance à saisir. J’ai foncé en informant bien sûr Christophe Clément, lequel a parfaitement compris mon choix. » Un choix qu’il ne regrette pas car le mentor de Dabirsim est assurément l’une des valeurs montantes de l’entraînement français.

Ses espoirs

Associé à la montée en puissance des bons éléments de son patron, dont Spoil The Fun (lauréat de listed), Julien Augé n’en oublie pas pour autant les quintés, catégorie qui l’a fait connaître aux yeux du grand public turfiste : « Etant désormais installé dans le Sud-Ouest, j’ai moins l’occasion de monter dans les quintés parisiens. Cela dit, lorsque je viens, je suis souvent associé à des bons chevaux de ma région. Je compte d’ailleurs sur des sujets comme Picking Up Pieces, Ucandri ou Sanaudou pour continuer à briller dans les événements. »

Crédit Photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté