RMC Sport

Anthony Crastus se rapproche

-

- - -

Vainqueur de l’étape vichyssoise de ce mardi 16 juillet, Anthony Crastus revient à grandes enjambées sur Maxime Guyon et vient frapper aux portes du TOP 5 de la Casaq ligue. Au terme d’un course d’attente en selle sur Après l’Amour, le jockey freelance se montre le plus véloce dans la longue ligne droite de l’hippodrome des bords de l’Allier pour dominer Thomas Henderson (Sorellino), Alexis Badel (L’Espagna), Stéphane Pasquier (Indriya) et Umberto Rispoli (Singapore Joy). L’ancien apprenti d’Alain Lyon remporte à cette occasion son 3ème tournoi de la saison.

Vainqueur de l’étape vichyssoise de ce mardi 16 juillet, Anthony Crastus revient à grandes enjambées sur Maxime Guyon et vient frapper aux portes du TOP 5 de la Casaq ligue. Au terme d’un course d’attente en selle sur Après l’Amour, le jockey freelance se montre le plus véloce dans la longue ligne droite de l’hippodrome des bords de l’Allier pour dominer Thomas Henderson (Sorellino), Alexis Badel (L’Espagna), Stéphane Pasquier (Indriya) et Umberto Rispoli (Singapore Joy). L’ancien apprenti d’Alain Lyon remporte à cette occasion son 3ème tournoi de la saison.

Ecart brisé

Anthony Crastus ne s’était plus invité sur la plus haute marche du podium d’une étape du Championnat de France des jockeys depuis le 18 mai à Maisons-Laffitte (Babel Ouest). C’est désormais chose faite grâce à son succès dans le Grand Handicap de Vichy, une épreuve dans laquelle il s’est appliqué à canaliser la fougue de son partenaire : « Après l’Amour est très actif en piste ; il n’est pas du genre à s’économiser et c’est pourquoi je me suis appliqué à le préserver durant le parcours, au sein du peloton. Il est dans une forme resplendissante et apprécie les pistes souples. Bien qu’il soit sur la brèche depuis cet hiver, il s’est bien allongé pour conclure et gagne très facilement aujourd’hui. Je suis tout de même resté vigilant car c’est un filou et il lui arrive parfois de se reprendre. Notre tandem fonctionne plutôt bien (1 victoire et 2 places en 3 tentatives dans les événements) et il m’a vraiment beaucoup plu aujourd’hui ». Arrivé 4ème en selle sur Indriya, Stéphane Pasquier profite de l’absence de Christophe Soumillon (leader avec 147 points) et Olivier Peslier (3ème avec 137 unités) pour prendre 3 points supplémentaires et revenir à 7 longueurs du crack-jockey belge.

Crédit photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté