RMC Sport

Compteur victoire débloqué pour Anthony Barrier

-

- - -

Anthony Barrier fait parler la pointe de vitesse finale de Tempête d’Azur pour décrocher sa 1ère victoire d’étape de la saison dans l’événement de ce samedi 13 avril à Vincennes. Au terme d’une course d’attente dans le sillage des animateurs, le pilote attitré de Jean-Paul Marmion règle le sort du valeureux Yves Dreux (Séguinel Mabon) à 100 mètres du but. Pierre Levesque (Titan d’Occagnes) termine fort pour s’emparer du second accessit aux dépens de Christophe Martens (Mururoa As) et Franck Ouvrie (Sthiéric). 16ème avant l’épreuve, Anthony Barrier intègre le top 10 de la Casaq Ligue. Le leader Eric Raffin peut nourrir des regrets.

Anthony Barrier fait parler la pointe de vitesse finale de Tempête d’Azur pour décrocher sa 1ère victoire d’étape de la saison dans l’événement de ce samedi 13 avril à Vincennes. Au terme d’une course d’attente dans le sillage des animateurs, le pilote attitré de Jean-Paul Marmion règle le sort du valeureux Yves Dreux (Séguinel Mabon) à 100 mètres du but. Pierre Levesque (Titan d’Occagnes) termine fort pour s’emparer du second accessit aux dépens de Christophe Martens (Mururoa As) et Franck Ouvrie (Sthiéric). 16ème avant l’épreuve, Anthony Barrier intègre le top 10 de la Casaq Ligue. Le leader Eric Raffin peut nourrir des regrets.

Eric Raffin cède sur la fin

Leader du Challenge avec 33 points, Eric Raffin a animé la quasi-totalité du Prix de Château-Gaillard au sulky de Scarlet Turgot. Vite installé en tête, le vice-Champion de France en titre s’est détaché en compagnie du favori Matthieu Abrivard (Global Manhattan) dans la descente, comptant près de 10 longueurs d’avance sur le peloton. La bataille entre les 2 premiers de la précédente saison de la Casaq Ligue a tourné à l’avantage d’Eric Raffin dans la plaine suite à la disqualification de Global Manhattan. Mais cette débauche d’énergie s’est avérée fatale au cash-driver de 31 ans, cédant dans la ligne droite sous les coups de buttoir de son beau-père Yves Dreux (Séguinel Mabon) qui a longtemps fait illusion pour la victoire. C’était compter sans la fin de course éclair d’Anthony Barrier et Tempête d’Azur.

La régularité récompensée

20 fois sur 24 dans les 3 premiers, la protégée de Jean-Paul Marmion Tempête d’Azur confirme son impressionnant pourcentage de réussite à la gagne (1 victoire sur 2). Un succès que son mentor, tout sourire à l’arrivée de la course aux côtés de son épouse Annick, attribue à son driver Anthony Barrier : « Il a une nouvelle fois fait preuve de patience et ne s’est pas enflammé quand il a vu Eric Raffin (Scarlet Turgot) et Matthieu Abrivard (Global Manhattan) se bagarrer en tête. Anthony a pris le dos de Jean-Michel Bazire (Lotar Bi) en haut de la montée, préservant la pointe de vitesse acérée de ma jument. Séguinel Mabon a fait preuve d’une belle résistance mais Tempête d’Azur était la plus véloce. Elle a fait une grosse performance aujourd’hui. Il suffit de regarder son chrono : 1’12’’7…c’est juste énorme ! ». Ce succès permet à Anthony Barrier de gagner 10 rangs et de pointer désormais à la 6ème place au classement général (20 unités). Grâce à sa 5ème place, Franck Ouvrie passe 4ème à égalité de points avec Matthieu Abrivard (24). Eric Raffin reste leader (33 points) à 5 longueurs de son dauphin Thierry Duvaldestin et 8 longueurs de Sylvain Roger, 3ème.

Crédit photo : APRH

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté