RMC Sport

Denis Brossard ouvre son palmarès dans la Casaq Ligue

-

- - -

Denis Brossard n’a pas mis de temps pour trouver les bons boutons avec Quolia de Feugères. Le driver s’illustre dés sa deuxième tentative avec la fille d’Hêtre Vert. Il remporte le Prix de la Côte d’Or à Cagnes-sur-Mer et signe ainsi son premier succès dans le tournoi de la Casaq Ligue. Après avoir longtemps animé l’épreuve, Régis Metayer doit finalement se contenter de la deuxième place avec sa pensionnaire Quoubilaye. Il devance du minimum Romuald Mourice (Slow du Beauvoisin), Roland Jaffrelot (Point Final) et Laurent Lamazière (Quid du Loir).

Denis Brossard n’a pas mis de temps pour trouver les bons boutons avec Quolia de Feugères. Le driver s’illustre dés sa deuxième tentative avec la fille d’Hêtre Vert. Il remporte le Prix de la Côte d’Or à Cagnes-sur-Mer et signe ainsi son premier succès dans le tournoi de la Casaq Ligue. Après avoir longtemps animé l’épreuve, Régis Metayer doit finalement se contenter de la deuxième place avec sa pensionnaire Quoubilaye. Il devance du minimum Romuald Mourice (Slow du Beauvoisin), Roland Jaffrelot (Point Final) et Laurent Lamazière (Quid du Loir).

Le gagnant du jour : Le parcours de rêve pour Denis Brossard

Deuxième le jour de ses débuts à Cagnes-sur-Mer, le couple Denis Brossard – Quolia de Feugères avait déjà montré ce jour là qu’il était compétitif. "La dernière fois, la jument avait très bien couru et prouvé sa qualité. J’étais donc très confiant aujourd’hui et tout s’est très bien déroulé. Je suis bien parti, ce qui m’a permis de me positionner où je le souhaitais. J’ai donc pris le dos du favori et j’ai patienté dans son sillage. Le rythme très élevé de la course m’a avantagé et lorsque j’ai attaqué à mi-ligne droite, ma jument a foncé. Elle s’impose vraiment facilement et montre qu’elle est encore en retard de gains. Nous avons de beaux jours devant nous avec elle…"

Le driver du jour : Régis Métayer a fait du train

Régis Métayer avait fait le déplacement des Côtes-d’Armor pour venir disputer le Quinté+ avec sa pensionnaire Quoubilaye. Un trajet de plus de 1300 kms qu’il avait bien l’intention de rentabiliser. Pas surprenant donc de voir le professionnel s’emparer rapidement des commandes de l’épreuve. "Ma jument aime diriger les opérations, je me suis donc rapidement porté aux avant-postes et j’ai fait beaucoup de train. Je suis d’ailleurs peut-être allé un peu trop vite et c’est ce qui me coûte certainement la victoire. Dans la ligne d’arrivée, ma jument a penché mais j'ai laissé faire car elle était mieux dans ses allures. Aujourd’hui, elle a vraiment fait un truc, elle court très bien."

Crédit Photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Casaq

Arrivées et rapports du Quinté